Ecoutez Radio Sputnik
    Inondation en Sibérie

    Changement climatique: les sombres prévisions de l'Onu pour 2050

    © Photo. Ministère russe des Situations d'urgence
    International
    URL courte
    1521

    Près d'un milliard de personnes pourraient être contraintes de quitter leur domicile d'ici 2050 en raison des problèmes climatiques, a déclaré le secrétaire général de l'Onu Ban Ki-moon.

    Intervenant lors d'une réunion consacrée à la préparation du premier sommet humanitaire qui aura lieu à Istanbul en mai 2016, le SG des Nations unies Ban Ki-moon a dévoilé les sombres prévisions de l'organisation concernant les effets du changement climatique sur les conditions de vie sur la planète.

    Selon M.Ban, parmi les facteurs qui exercent une influence directe sur le niveau de vie figurent non seulement les conflits armés, mais également l'urbanisation, la croissance démographique, la dégradation de l'environnement et les changements climatiques qui contribuent à la hausse de la pauvreté et de l'inégalité.

    "Le nombre de personnes ayant besoin d'aide humanitaire a doublé au cours des dix dernières années. Dans le même temps, le nombre de déplacés a atteint un niveau record jamais enregistré depuis 1945. Il s'agit d'environ 51 millions de personnes", a fait savoir le SG de l'Onu, tout en soulignant que la situation en la matière continuait de se détériorer.

    "A l'horizon 2050, selon nos estimations, jusqu'à un milliard de personnes pourraient être forcées de quitter leur domicile en raison du changement climatique", a annoncé M.Ban.

    Toujours d'après lui, près de 40% de la population mondiale souffrira de la pénurie d'eau potable en 2050.

    Dans ce contexte, M.Ban a rappelé que l'Onu fournissait à elle seule une aide alimentaire à 90 millions de personnes chaque année et vaccinait 58% des enfants dans le monde entier, ce qui permettait de sauver "environ trois millions de vies par an".

    "Des organisations gouvernementales et non gouvernementales, ainsi que les partenaires des Nations unies tels que la Croix-Rouge et le Croissant-Rouge, apportent leur aide à des millions de personnes", a déclaré le SG de l'Onu.

    Lire aussi:

    La France fera pâle figure à la conférence Paris Climat 2015
    Climat: la Russie compte réduire ses émissions de 25 à 30% d’ici 2030
    Téhéran estime que Washington a abattu l'un de ses propres drones par erreur
    Tags:
    climat, ONU, Ban Ki-moon
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik