International
URL courte
0 767
S'abonner

La coopération de la Russie avec la Corée du Nord constituera un message explicite à d'autres acteurs politiques: la résolution des problèmes globaux est impossible sans la participation de Moscou, selon un politologue polonais.

La coopération énergétique avec Pyongyang peut apporter au Kremlin d'importants avantages politiques et constituer un puissant levier de pression sur les Etats-Unis, écrit le politologue polonais Piotr Maciążek dans un article sur le portail Defence.24.

La presse rapporte l'éventuelle signature, dans le cadre de la visite à Moscou du dirigeant nord-coréen le 9 mai prochain, d'un contrat de construction d'un gazoduc pour acheminer du gaz russe en Corée du Nord.

Kim Jong-un et Ri Sol-ju
© AP Photo / Korea News Service
Selon M.Maciążek, un tel projet est avantageux pour la Russie pour deux raisons. Tout d'abord, ce gazoduc pourrait approvisionner en combustible de nouvelles centrales électriques à gaz et résorber ainsi le problème de la pénurie d'électricité en Corée du Nord. Par suite, Moscou recevra un puissant levier d'influence politique sur Pyongyang dans le contexte géopolitique régional.

Ensuite, poursuit l'auteur, Pyongyang pourrait rembourser à la Russie le coût de ce gazoduc par des livraisons de terres rares, métaux extrêmement précieux et utilisés dans l'électronique, y compris militaire.

"Le Kremlin peut tirer des avantages politiques concrets et conforter ses positions géopolitiques en Asie-Pacifique non seulement grâce à la construction d'un nouveau gazoduc et l'électrification de la Corée du Nord. Des livraisons d'armements russes à Pyongyang pourraient servir le même objectif", a souligné l'expert, rappelant que, selon les médias, la Corée du Nord serait intéressée par l’acquisition d’avions multifonctionnels russes de nouvelle génération Su-35.

Et d'ajouter que les livraisons d'armements modernes russes à Pyongyang constitueraient un puissant levier de pression sur l'administration américaine, ainsi que sur Séoul et Tokyo.

"Le message sera transparent: le règlement des problèmes du monde est inconcevable sans la participation de la Russie", écrit M.Maciążek.

Lire aussi:

Moscou et Pyongyang célèbreront 2015 comme une "année d'amitié"
Le rapprochement entre la Russie et la Corée du Nord est aussi stratégique
Russie-Corée du Nord: vers la création d'un centre d'affaires (ministre)
Vol «d’enfer» entre le Maroc et la Belgique: les passagers hurlent et prient en pleine tempête – vidéo
Tags:
énergie, gaz, Piotr Maciazek, Corée du Nord, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook