International
URL courte
0 411
S'abonner

Le dialogue historique entre la Pologne et l'Ukraine est rendu impossible par la décision du parlement ukrainien de glorifier l'activité de l'UPA, selon le président Komorowski.

Le fait que le parlement ukrainien ait adopté une loi glorifiant l'activité de l'Armée insurrectionnelle ukrainienne (UPA) de Stepan Bandera rend impossible le dialogue historique entre la Pologne et l'Ukraine, a déclaré jeudi le président polonais Bronislaw Komorowski.

"Le malheur de cette loi consiste en ce qu'elle rend impossible le dialogue historique entre la Pologne et l'Ukraine sans lequel il n'y a pas de réconciliation et de résolution des problèmes importants", a indiqué le chef de l'Etat polonais dans une interview accordée à la chaîne télévisée TVN24.

"Cette loi représente d'un côté un simulacre des lois polonaises visant à rompre avec le passé soviétique, et de l'autre, clôt la discussion sur le rôle de l'UPA, ce qui n'est pas correct", a ajouté le président polonais.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, l'UPA combattait aussi bien contre l'URSS que contre l'Allemagne. A partir du printemps 1943, elle menait également des opérations contre les habitants polonais de Volhynie, de Polésie et de Galicie orientale pour les éradiquer entièrement. Selon les estimations, l'UPA est responsable de la mort d'environ 100.000 Polonais.

Lire aussi:

Nationalisme en Ukraine: un général polonais retire son soutien à Kiev
Kiev crie "Vive le nazisme!"
Et si les formes sévères du Covid-19 étaient liées à une carence en cette vitamine?
Tags:
Seconde Guerre mondiale, UPA, Stepan Bandera, Bronislaw Komorowski, URSS, Pologne, Ukraine, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook