Ecoutez Radio Sputnik
    Patriot

    Missiles US pour la Pologne: l'Otan envoie un signal à Moscou

    © Sputnik . Igor Zarembo
    International
    URL courte
    59111
    S'abonner

    L'Alliance atlantique cherche à rappeler à la Russie les dispositions de l'article 5 de sa charte.

    L'acquisition de missiles anti-aériens US Patriot par les autorités polonaises est un avertissement adressé à la Russie, estiment les analystes interrogés par Sputnik.

    Selon les experts contactés par l'agence, la livraison de missiles Patriot à la Pologne est un moyen pour l'Otan de rappeler à la Russie l'article 5 de sa charte en vertu duquel une attaque armée contre un ou plusieurs alliés est considérée comme une attaque dirigée contre l'ensemble de l'Alliance.

    "Un renforcement du potentiel militaire des Etats membres de l'Otan enverrait un puissant signal à Moscou: l'article 5 est toujours en vigueur", a indiqué Gordon Adams, professeur à l'American University à Washington.

    Selon lui, il est nécessaire pour les Etats-Unis de maintenir un dialogue avec la Russie. Il est également important que les signaux envoyés par Washington "soient compris et interprétés correctement", a souligné le professeur.

    Le chercheur du Center for Strategic and International Studies (CSIS; Washington) Thomas Karako partage cette opinion. D'après lui, de telles livraisons doivent être lues à travers le prisme des accusations visant la Russie concernant son implication supposée en Ukraine.

    Le 21 avril, le gouvernement polonais a approuvé l'achat de missiles anti-aériens Patriot de fabrication américaine. Le contrat définitif avec le groupe américain Raytheon qui produit les missiles devra être sera signé en 2016.

    Raytheon devra livrer deux batteries de Patriot dans les trois ans suivant la signature de l'accord. Les missiles équiperont le système de défense antimissile polonais Vistule, dont le coût total s'élève à 2,8-3,4 milliards de dollars.

    Lire aussi:

    Défense anti-aérienne: pourquoi le S-400 russe est meilleur que le Patriot américain
    La Pologne prête à accueillir un contingent renforcé de l'Otan
    La Pologne se prépare à un conflit militaire
    Tags:
    Patriot (missile), OTAN, Gordon Adams, Thomas Karako, Pologne, Ukraine, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik