International
URL courte
0 1215
S'abonner

L'année prochaine, Séoul pourrait s'équiper de nouveaux missiles téléguidés sol-mer conçus pour frapper les véhicules de débarquement à coussin d'air nord-coréens, selon l'agence Yonhap.

En 2016, la Corée du Sud pourrait s'équiper de nouveaux missiles téléguidés sol-mer conçus pour frapper les véhicules de débarquement à coussin d'air nord-coréens, annonce dimanche l'agence Yonhap.

Selon l'agence, les missiles longs de 1,9 mètre et pesant 15 kilogrammes ont déjà réussi quatre tests et pourraient être déployés sur les îles Baengnyeong et Yeonpyeong en mer Jaune, près de la frontière maritime entre les deux Corées.
Séoul a commencé la mise au point de ces missiles en 2012 ayant dépensé pour ce projet 65 millions de dollars.

La portée de l’arme, conçue pour frapper les véhicules de débarquement à coussin d’air de la Corée du Nord, serait de 5 à 8km.

Pyongyang a construit en 2012 une base pouvant abriter 70 véhicules de débarquement à coussin d'air à Goampo, à environ 60 km de la frontière maritime occidentale. La Corée du Nord a récemment intensifié ses exercices de débarquement et d’infiltration à l’aide de ces engins.

Par le passé, la frontière maritime entre les deux Corées a été à plusieurs reprises le théâtre d'échauffourées meurtrières, dont la dernière remonte à novembre 2010, lorsque le régime communiste a bombardé l'île sud-coréenne de Yeonpyeong située près de cette frontière, faisant quatre morts et poussant la péninsule au bord du conflit.

Lire aussi:

Exercices Séoul-Washington: Pyongyang promet des "frappes impitoyables"
Pyongyang tire deux missiles courte portée en mer du Japon
Journal nord-coréen: un conflit militaire avec les USA "inévitable"
Tags:
missiles, défense, mer Jaune, Corée du Sud
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook