Ecoutez Radio Sputnik
    Drapeau des Etats-Unis

    Analyste US: la légendaire économie américaine a vécu

    © Flickr/ James Clear
    International
    URL courte
    0 572
    S'abonner

    Selon un politologue et économiste américain, contrairement aux statistiques officielles, les Etats-Unis sont aujourd'hui un handicapé économique.

    L'économie américaine est dans un état bien plus préoccupant que les statistiques officielles ne le montrent, estime le politologue et économiste américain Paul Craig Roberts.

    "Le Bureau d'analyse économique (BEA) falsifie les données de la croissance du PIB des Etats-Unis afin de ne pas déséquilibrer les marchés financiers.

    Si le BEA fournissait des prévisions négatives de la croissance du PIB, le Groupe de travail présidentiel sur les marchés financiers ne pourrait pas prévenir l'effondrement du marché", écrit M.Roberts.

    Et d'ajouter que les besoin de maintenir la stabilité en évitant de déstabiliser les marchés financiers était intégré aux rapports économiques américains.

    "Pas une seule structure d'Etat, engagée dans la préparation des statistiques, ne veut être accusée d’avoir causé l’effondrement des marchés financiers. C'est la raison pour laquelle les mauvaises nouvelles arrivent lentement si elles arrivent finalement", fait remarquer l'économiste.

    Selon ce dernier, l'état effectif de l'économie américaine, dont le BEA parlera dans un mois ou deux, sera évident pour tous ceux qui connaissent un tant soit peu la macroéconomie.

    "Les Etats-Unis, c'est un invalide économique", affirme M.Roberts.

    Et d'expliquer que Washington avait "disséminé" l'économie américaine entre les pays asiatiques où la main-d'œuvre est meilleur marché. 

    "Cela a profité aux propriétaires et gestionnaires des capitaux, mais la plupart des Américains en ont souffert (…). Or, les propriétaires des capitaux ne sont pas suffisamment nombreux pour stimuler l'économie par leurs dépenses, et la légendaire économie américaine est aujourd'hui inexistante", conclut l'analyste.

    Lire aussi:

    La bulle financière du schiste US
    Business Insider: la Chine sape tranquillement la puissance du dollar
    Tags:
    économie, Bureau d'analyse économique (BEA) des Etats-Unis, Paul Craig Roberts, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik