Ecoutez Radio Sputnik
    L'ancien président des Etats-Unis Jimmy Carter

    Jimmy Carter: le rattachement de la Crimée à la Russie "quasi inévitable"

    © AP Photo / Elise Amendola
    International
    URL courte
    La Crimée, une région qui a décidé de redevenir russe (189)
    114610
    S'abonner

    Tant les habitants de la Crimée que toute la population de la Russie continentale ont souhaité que la péninsule redevienne russe, suppose un ancien locataire de la Maison Blanche.

    Le rattachement de la Crimée à la Russie a été une "démarche quasi inévitable", a estimé l'ancien président des Etats-Unis Jimmy Carter dans une interview à la radio la Voix de l'Amérique (VOA).

    "Je pense que c'était une démarche quasi inévitable, qu'on le veuille ou pas (…) A mon avis, tel était le désir commun des Criméens et des Russes", a déclaré M.Carter.

    "Je sais que (Nikita) Khrouchtchev avait fait le cadeau de la Crimée à l'Ukraine, compte tenu qu'à l'époque, l'Ukraine, tout comme la Crimée, faisaient partie de l'Union soviétique", a rappelé l'ancien locataire de la Maison Blanche.

    M.Carter a dit ignorer si l'initiative du rattachement de la Crimée avait émané des habitants de la péninsule et de Moscou.
    "Je suppose cependant qu'il s'agissait d'une entente réciproque", a conclu l'homme politique.

    Au sein du groupe des Global Elders, ou Sages universels, l'ex-président américain s'est rencontré à Moscou avec le président russe Vladimir Poutine.

    Ce groupe des Anciens a été mis en place en 2007 à l'initiative de Nelson Mandela. Il se compose de 12 personnalités de renommée internationale et a pour objectif d'utiliser leur indépendance politique pour aider à résoudre certains des problèmes les plus insolubles du monde, tels que le réchauffement climatique, le sida ou la pauvreté.

    La Crimée est redevenue une région russe à la suite d'un référendum tenu en mars 2014. En refusant de reconnaître l'entrée de la péninsule dans la Russie, les Etats-Unis et l'Union européenne ont instauré des sanctions contre Moscou.

    Dossier:
    La Crimée, une région qui a décidé de redevenir russe (189)

    Lire aussi:

    Ukraine: Lvov exige de reconnaître Crimée et Donbass territoires russes
    McFaul: il faut se faire à l'idée que la Crimée est russe
    Crimée, région pilote pour l’investissement
    Crimée : les perspectives de développement
    Tags:
    Global Elders, Jimmy Carter, Crimée, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik