International
URL courte
0 7411
S'abonner

Pour Joachim Gauck, les Allemands doivent "faire preuve de gratitude" à l'égard des peuples de l'Union soviétique.

L'Allemagne doit être reconnaissante envers les peuples de l'ex-Union soviétique qui avaient libéré le pays du nazisme, a déclaré le président allemand Joachim Gauck.

"Le 8 mai 1945, nous avons été libérés par des représentants des peuples de l'Union soviétique entre autres. Par conséquent, nous devons faire preuve de gratitude et de respect à leur égard", a indiqué le président fédéral dans une interview accordée au journal Süddeutsche Zeitung.

La semaine dernière, M.Gauck s'est rendu à l'ancien camp de concentration de Bergen-Belsen en Basse-Saxe, où il a rendu hommage à la mémoire de ses prisonniers et aux soldats britanniques qui avaient libéré le camp. Selon lui, il existe toujours dans la "memoire collective" des Allemands des groupes de victimes du nazisme auxquels on ne prête pas l'attention nécessaire.

"Les prisonniers de guerre soviétiques appartiennent à cette catégorie. En ce qui concerne la mémoire collective, ces gens sont toujours dans l'ombre, ce qui est injuste", a estimé le président Gauck.

Dans le même temps, il a proposé de discuter ouvertement de l'indemnisation de la Grèce pour les crimes commis par le régime nazi dans ce pays pendant la Seconde Guerre mondiale. Selon lui, un tel geste correspondrait à l'attitude responsable qu'adopte l'Allemagne par rapport à son histoire.

La Grèce évalue les dommages causés au pays par l'Allemagne nazie entre 269 et 332 milliards d'euros. Le gouvernement allemand avec à sa tête Angela Merkel s'oppose à l'idée de verser des réparations de guerre à Athènes.

Lire aussi:

Grèce: l’occupation allemande estimée à 278 milliards d’euros
Qui a gagné la Seconde Guerre mondiale? La France se prononce
Seconde Guerre mondiale: l'Occident condamne à l'oubli ses propres soldats
Il est important que les jeunes connaissent la vérité sur la guerre
Tags:
nazisme, Seconde Guerre mondiale, Joachim Gauck, URSS, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook