Ecoutez Radio Sputnik
    Nationalistes ukrainiensPrésident de la Douma Sergueï Narychkine

    Ukraine: les USA et l'UE encouragent les nationalistes antirusses

    © AP Photo / Sergei Chuzavkov © Sputnik . Alexei Danichev
    1 / 2
    International
    URL courte
    0 2344

    Un parlementaire russe met en garde Washington et Bruxelles contre l'encouragement des nationalistes antirusses en Ukraine, en leur rappelant l'affirmation du nazisme en Allemagne des années 1930 et les conséquences de cette complaisance de l'Occident pour le monde entier.

    Les politiciens américains et européens encouragent les nationalistes en Ukraine, en les considérant comme une force antirusse, mais si les mouvements néonazis s'affirment, cela se répercutera sur tous les pays et l'ensemble de la politique mondiale, a prévenu mardi à La Havane Sergueï Narychkine. 

    "Dans les années 1930, l'affirmation du nazisme en Allemagne n'a pas trouvé d'opposition de la part de bien des hommes politiques en Occident, ces derniers espérant diriger l'agression exclusivement contre l'Union soviétique", a rappelé M.Narychkine, président de la Douma (chambre basse du parlement russe).

    Ce dernier conduit une délégation de parlementaires russes en visite à Cuba pour participer au colloque international "L'URSS et l'Amérique latine dans les années de la Seconde Guerre mondiale et nos jours".

    "De nos jours, les politiciens aux Etats-Unis et dans les pays de l'Union européenne encouragent les nationalistes en Ukraine, en les considérant de nouveau comme une force antirusse. C'est un fait, et si les mouvements néonazis s'affirment, cela affectera absolument tous sans exception aucune et changera très vite le style même de la politique mondiale", a ajouté le parlementaire.

    Lire aussi:

    Magazine US: glorifier les nationalistes nuirait à l'image de l'Ukraine
    Des militaires US en Ukraine pour entraîner la Garde nationale
    Ukraine: le Secteur droit menace de déclencher un nouveau Maïdan
    La presse française se plie aux néonazis ukrainiens
    Tags:
    nationalisme, Conseil de l'UE, Sergueï Narychkine, Ukraine, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik