International
URL courte
Opération militaire au Yémen (2015) (122)
0 717
S'abonner

A l'approche d'une trêve de cinq jours, Riyad envoie des renforts à la frontière yéménite.

L'Arabie saoudite a déployé des "renforts massifs" à sa frontière avec le Yémen après d'intenses échanges de tirs d'artillerie avec les combattants houthis.

Lundi 11 mai, de fortes explosions ont secoué la capitale Sanaa, où des frappes de la coalition internationale ont touché un dépôt d'armes proche de la ville, faisant des victimes.

Bombardement de Sanaa
Sputnik/Stringer
Bombardement de Sanaa

Les Houthis ont pour leur part annoncé lundi avoir attaqué les villes de Jizan et de Najran aux lance-roquettes multiples et aux mortiers en réponse aux attaques des forces royales contre les provinces yéménites de Saada et de Hajjah.

Une trêve de cinq jours, proposée par la coalition internationale avec l'Arabie saoudite à sa tête pour apporter de l'aide humanitaire à la population yéménite, doit entrer en vigueur mardi 12 mai au soir, à l'issue de plus de six semaines de raids aériens contre les positions des insurgés Houthis.

Dimanche, l'ex-président yéménite Ali Abdullah Saleh a formellement annoncé une alliance avec les Houthis après une frappe visant sa maison à Sanaa.

Le 21 avril dernier, l'Arabie saoudite a annoncé la fin de l'opération Tempête décisive (Tempête de fermeté) lancée le 26 mars. Selon Riyad, les frappes aériennes effectuées au Yémen ont permis de détruire les armes balistiques qui se trouvaient entre les mains des Houthis, liés à l'Iran, et des militaires fidèles à Ali Abdallah Saleh.

La coalition a également annoncé le début dès le 22 avril d'une nouvelle opération au Yémen baptisée Renaissance de l'espoir destinée à rétablir le processus politique, à combattre le terrorisme et à mettre fin aux activités militaires des Houthis.

Dossier:
Opération militaire au Yémen (2015) (122)

Lire aussi:

Coronavirus: deux nouveaux cas recensés en France
Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Ce célèbre Français a perdu près de 5 milliards de dollars en 24h à cause du coronavirus
Libye: «Sous Kadhafi, les Libyens vivaient mieux que la plupart des Occidentaux»
Tags:
Hajjah, Saada, Najran, Jizan, Arabie Saoudite, Yémen
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook