International
URL courte
0 295
S'abonner

Après sa victoire éclatante aux élections législatives du 7 mai, le chef des conservateurs britanniques David Cameron a réaffirmé son intention de tenir un référendum sur le retrait du pays de l'UE en 2017 où plus tôt.

David Cameron réélu premier ministre britannique a réaffirmé mardi son intention de réviser les relations avec l'Union européenne et de tenir en 2017 au plus tard un référendum sur le retrait de la Grande-Bretagne de l'UE, a annoncé le porte-parole du premier ministre à l'issue de la première rencontre de ce dernier avec le nouveau gouvernement du pays. 

"Si nous pouvons le faire plus tôt, nous le ferons", a déclaré le porte-parole, ajoutant que David Cameron voulait modifier le traité entre la Grande-Bretagne et l'UE. 

Avant de remporter l'élection législative du 7 mai dernier, le chef du cabinet britannique a à plusieurs reprises fait savoir qu'il tiendrait un référendum sur le retrait du pays de l'UE en 2017 ou plus tôt. Il a également promis d'obtenir une révision des relations entre Londres et Bruxelles.  

M. Cameron a formulé à l'égard de l'UE une série d'exigences allant du rétablissement du contrôle sur la migration à l'intérieur de l'Union au contrôle sur les prestations sociales payées dans différents pays, en passant par une réforme des cotisations versées au budget communautaire.  

Le président du Conseil européen Donald Tusk a pour sa part qualifié le projet de réforme de l'UE proposé par M. Cameron de "mission impossible".

Lire aussi:

Grande-Bretagne: des élections plus surprenantes que prévu
Londres financera les réformes en Europe pour contrer la politique de Moscou
Pour Macron, «le pic de la seconde vague est passé», une «nouvelle étape» s'annonce
L'ancien international de rugby Christophe Dominici retrouvé mort dans les Hauts-de-Seine
Tags:
Union européenne (UE), David Cameron, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook