Ecoutez Radio Sputnik
    Koumanovo après les affrontements

    Lavrov: l'UE doit faire attention au terrorisme dans les Balkans

    © AP Photo /
    International
    URL courte
    0 693
    S'abonner

    L'UE ne doit pas adopter la "politique de l'autruche" en présentant les troubles en Macédoine comme des événements isolés et sans rapport avec les tendances inquiétantes qui se manifestent dans d'autres régions des Balkans, estime Sergueï Lavrov.

    La Russie appelle l'Union européenne à faire attention aux tendances terroristes dans les Balkans, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov à l'issue d'une rencontre avec son homologue serbe Ivica Dacic qui assure la présidence tournante de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).

    "Nous avons tout intérêt à voir l'OSCE jouer un rôle actif dans les Balkans. Nous sommes très préoccupés par les événements récents en Macédoine. La situation au Kosovo n'incite pas non plus à l'optimisme. Nous sommes également préoccupés par les déclarations des dirigeants d'Albanie qui souhaitent créer un Etat albanais sur la base du concept de «Grande Albanie». Il s'agit d'un concept qui va à l'encontre des principes fondamentaux de l'OSCE et des accords conclus au cours années écoulées sur le règlement de la crise dans les Balkans", a souligné le chef de la diplomatie russe. 

    "Nous appelons l'Union européenne à profiter de sa présence dans les Balkans pour faire plus attention aux tendances — y compris terroristes — que nous observons dans  différentes parties de cette région, notamment en Macédoine", a ajouté Sergueï Lavrov. 

    Selon lui, Moscou appelle toutes les forces politiques macédoniennes à engager un dialogue politique.

    "Concernant les événements en Macédoine, qui reflètent les tensions dans d'autres régions des Balkans, nous craignons qu'il ne s'agisse d'actions terroristes en cours de préparation ou de réalisation", a indiqué le ministre russe, précisant que l'Etat islamique "tentait de recruter des jeunes pour les envoyer participer aux activités terroristes au Proche-Orient et en Afrique du nord".

    L'Union européenne "ne doit pas adopter la politique de l'autruche en s'efforçant de faire croire qu'il ne s'agit que de cas isolés et que ces pratiques ne sont pas organisées à grande échelle", a souligné M. Lavrov. Il est persuadé que Bruxelles sait parfaitement ce qui se passe en réalité, mais "n'ose pas le dire publiquement".

    Selon le chef de la diplomatie russe, les événements en Macédoine pourrait également être liés à la position de Skopje qui a refusé de se joindre aux sanctions antirusses et qui a soutenu le projet de gazoduc Turkish Stream vivement critiqué à Bruxelles et à Washington.

    Lire aussi:

    La Macédoine au bord de la guerre civile
    Gazoduc Turkish Stream
    Tags:
    OSCE, Ivica Dacic, Sergueï Lavrov, Balkans, Macédoine du Nord, Serbie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik