International
URL courte
21460
S'abonner

Le chef d'Etat ukrainien a signé une série de documents condamnant les régimes communiste et nazi.

L'heure est venue de nettoyer l'Ukraine de toute trace de son passé communiste, a déclaré dimanche le président ukrainien Piotr Porochenko.

Dans une intervention à l'occasion du Jour de la mémoire des victimes des répressions politiques, le chef d'Etat ukrainien a assimilé les exactions du régime communiste en Ukraine aux "crimes contre l'humanité" commis "à Katyn, à Buchenwald, à Babi Yar et sur les Solovki" (archipel dans la mer Blanche, ou se trouvait dans les années 1920 un camp de travail soviétique, précurseur de l'organisation du Goulag).

"Est-ce qu'il n'est pas l'heure de nettoyer l'Ukraine des symboles du régime que a exterminé des millions d'innocents?", s'est interrogé rhétoriquement M.Porochenko, évoquant le Holodomor (grande famine qui a eu lieu en Ukraine en 1932 et 1933) et la déportation des minorités ethniques pendant l'époque soviétique.

Vendredi, le chef d'Etat ukrainien a signé une série de documents condamnant les régimes communiste et nazi, qui interdisent entre autres les symboles soviétiques et déclassifient les archives des services secrets de l'URSS.

Lire aussi:

Parlement européen: Moscou fustige le trait d'égalité entre fascisme et communisme
Ukraine: le président demande l'interdiction du Parti communiste
Un véhicule fonce dans la foule en Allemagne: 30 blessés, une enquête pour «tentative de meurtre» ouverte
Coronavirus: Paris n’est pas assez préparé, selon Agnès Buzyn
Tags:
Holodomor, communisme, nazisme, Petro Porochenko, URSS, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook