Ecoutez Radio Sputnik
    Yémen

    Yémen: Moscou soutient l’organisation d'un forum sous l'égide de l'Onu

    © Sputnik . Stringer
    International
    URL courte
    Opération militaire au Yémen (2015) (122)
    0 211

    La Russie déplore que "les appels au cessez-le-feu au Yémen n'aient pas été entendus", la situation humanitaire continuant de se dégrader.

    Moscou soutient énergiquement la convocation sous l'égide des Nations unies d'un forum international sur le règlement de la situation au Yémen, annonce le ministère russe des Affaires étrangères.

    "Il importe de ne pas relâcher les efforts axés sur un règlement politique à long terme au Yémen qui tienne compte des intérêts de tous ses citoyens sans exception, et garantisse l'indépendance, la souveraineté et l'intégrité territoriale de ce pays ami. Conjointement avec d'autres membres de la communauté internationale, la Russie continuera à y contribuer", lit-on dans le communiqué.

    Selon la diplomatie russe, Moscou est toujours persuadé que "seule la reprise d'un processus politique dans le cadre d'un large dialogue inter-yéménite sur la base des résolutions appropriées du Conseil de sécurité de l'Onu et des ententes déjà enregistrées entre les forces politiques du Yémen donne des chances réelles de mettre fin à l'effusion de sang et surmonter le conflit dans le pays".

    Par ailleurs, la Russie déplore que "les appels au cessez-le-feu qu'elle a toujours soutenus n'aient pas été entendus", et que la situation humanitaire au Yémen ne cesse de se dégrader.

    Bombardements de Sanaa: vidéo exclusive de Sputnik.

    Posted by Sputnik France on 20 Май 2015 г.

    Un porte-parole de l'Onu a annoncé mercredi que des pourparlers de paix sur le conflit qui secoue le Yémen devraient débuter le 28 mai prochain à Genève. 

    Selon le secrétaire général de l'Organisation Ban Ki-moon, cette réunion doit permettre de "restaurer la dynamique d'un processus de transition politique sous l'égide des Yéménites".

    Les observateurs internationaux se demandent toutefois si les rebelles chiites houthis participeront à ces discussions. 

    Répondant à l'appel du président yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi, la coalition arabo-sunnite conduite par Riyad a lancé le 26 mars dernier une opération de raids aériens pour stopper la progression des rebelles dans le sud. Mercredi, la coalition arabe a intensifié ses raids contre les rebelles chiites houthis à Sanaa, semant la panique et jetant un grand nombre de familles sur les routes. 

    Le conflit au Yémen a déjà fait près de 2.000 morts et poussé plus de 545.000 personnes à quitter leurs foyers, selon les Nations unies.

    Dossier:
    Opération militaire au Yémen (2015) (122)

    Lire aussi:

    Yémen: Obama proroge les sanctions contre "ceux qui menacent la paix"
    Yémen: le conflit a fait plus de 1.200 morts
    Bentleys contre bombardements
    Le pétrolier iranien Grace 1 quitte Gibraltar un mois après son arraisonnement
    Tags:
    Conseil de sécurité de l'Onu, ONU, Ban Ki-moon, Russie, Yémen
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik