International
URL courte
L'Etat islamique (2014) (1131)
0 326
S'abonner

Le groupe terroriste cherche à se procurer des fonds pour financer ses activités.

Les djihadistes de l'Etat islamique planifient des enlèvements et des braquages de banques en Malaisie en vue de financer leurs activités, a déclaré le chef de la police de Kuala Lumpur Tajuddin Muhammad Isa.

"Les activités de l'EI en Malaisie franchissent une nouvelle étape après le recrutement et la formation de nouveaux membres", a fait savoir l'officier cité par le journal local Straits Times.

Selon M.Isa, parmi les éventuelles cibles des terroristes pourraient figurer des centres d'affaires où travaillent beaucoup d'étrangers, ainsi que des institutions publiques. Dans le même temps, les combattants de l'EI planifient des attaques contre des bases militaires et des commissariats de police en vue de s'emparer d'armes.

Il y a moins d'un mois, 12 terroristes présumés en possession d'engins explosifs ont été arrêtés dans le centre de la capitale malaisienne et dans sa banlieue du Hulu Langat. Auparavant, les services de sécurité locaux ont annoncé avoir interpellé 17 personnes qui préparaient une série d'attaques à Kuala Lumpur.

Créé en 2006 en Irak, l'EI a proclamé en juillet 2014 un califat islamique sur les territoires irakiens et syriens sous son contrôle. Ce groupe lié à Al-Qaïda, qui compterait près de 30.000 combattants selon la CIA, poursuit son offensive.

En mars 2015, l'EI a revendiqué les attentats qui ont fait des dizaines de morts en Tunisie et au Yémen. Depuis août, une coalition internationale dirigée par les Etats-Unis effectue des frappes contre les positions des djihadistes de l'EI en Irak et depuis septembre, en Syrie.

Dossier:
L'Etat islamique (2014) (1131)

Lire aussi:

L'EI appelle les musulmans à émigrer vers le califat et faire la guerre
Syrie: les USA font tout ce qu'ils veulent, sans aviser personne
Sahel: le mouvement djihadiste Al-Mourabitoune prête allégeance à l'EI
Projectiles, véhicules incendiés, gaz lacrymogène: la manifestation contre la loi Sécurité globale dégénère à Paris
Tags:
Etat islamique, Malaisie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook