Ecoutez Radio Sputnik
    Bombes de perforation de bunkers

    PO: les USA arment les parties en conflit

    © AP Photo / Sue Ogrocki
    International
    URL courte
    1650

    La tension ne cesse de croître au Proche-Orient, alors que Washington poursuit ses livraisons d'armes dans la région, tout en prétendant s'employer à désamorcer les crises.

    Dans le contexte des conflits ravageant le Proche-Orient, la Maison Blanche donne son feu vert pour la vente à Israël de bombes guidées au laser, et de 10 hélicoptères multi-missions MH-60 à l'Arabie saoudite, annoncent jeudi les médias internationaux en référence à des communiqués du Pentagone. 

    Selon les communiqués de l'Agence pour la coopération de sécurité et de défense, qui fait partie du ministère américain de la Défense, ces deux contrats portent sur un montant quasi-similaire de 1,879 et 1,9 milliard de dollars. 

    La transaction avec Israël prévoit notamment 14.500 kits de guidage GPS pour équiper des bombes classiques (Mk-84, Mk-83, Mk82) et 700 pour équiper des bombes de perforation de bunkers BLU 109. Il comprend également des bombes classiques, des bombes anti-bunkers BLU-113, 3.000 missiles anti-char Hellfire et 250 missiles air-air.

    Le contrat pour l'Arabie saoudite prévoit la vente de 10 hélicoptères multi-missions MH-60, version Marine du Blackhawk de Sikorsky, et de leurs équipements, dont 38 missiles Hellfire et 380 petits missiles guidés au laser (APKWS).

    L’Arabie saoudite bombarde depuis le 26 mars dernier les milices houthistes du Yémen, présentées par Riyad comme des pions de l’Iran, alors que le conflit entre la Palestine et l'Etat hébreu est loin d'être réglé. Or, les Etats-Unis affirment que la livraison des milliers de missiles et de bombes dans la région ne répond qu'à des besoins d’autodéfense.

    Lire aussi:

    Les USA vont entraîner les rebelles syriens
    Syrie: l'Onu appelle à l'embargo sur les armes
    Trump menace d'«effacer» l'Iran en cas d'attaque contre les USA
    Tags:
    BLU-113, Mk-82, Mk-83, Mk-84, MH-60, Arabie Saoudite, Proche-Orient, Israël, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik