International
URL courte
Situation en Syrie (2014) (607)
0 763
S'abonner

Avec le départ du président Assad, l'armée syrienne serait réduite à néant et le pays tomberait sous le contrôle des djihadistes, affirme un député russe.

En cas de départ du président Bachar el-Assad, l'armée syrienne cesserait d'exister et le pays tomberait sous le contrôle des terroristes, estime le président de la commission des Affaires internationales de la Douma (chambre basse du parlement russe), Alexeï Pouchkov.

"En Syrie, le choix est simple: soit Assad, soit Daech. L'opposition dite modérée n'a aucune force militaire. Le départ d'Assad entraînerait une désintégration de l'armée et l'occupation du pays par des terroristes", a indiqué M. Pouchkov sur sa page Twitter.

La Syrie est secouée depuis mars 2011 par un conflit intérieur qui a déjà fait, selon l'Onu, plus de 220.000 morts, dont la plupart sont des civils. Plus de 2,3 millions de Syriens se sont réfugiés à l'étranger. Les troupes gouvernementales font face à des groupes armés de différentes origines qui comprennent des mercenaires étrangers.

Dossier:
Situation en Syrie (2014) (607)

Lire aussi:

Assad: Scandinaves, leaders de l'EI en Syrie, sont à redouter au maximum
Vers une nouvelle réalité en Syrie ? (1/2)
Vers une nouvelle réalité en Syrie ? (2/2)
Tags:
Bachar el-Assad, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook