International
URL courte
1133
S'abonner

C'est la dixième fois que la chancelière allemande Angela Merkel se retrouve en tête du classement Forbes des femmes les plus influentes de la planète. Cette année, elle est la première au top-100 pour la cinquième année consécutive.

La chancelière allemande Angela Merkel reste pour la cinquième fois d'affilée la femme la plus puissante du monde, selon la liste annuelle de Forbes publiée mardi, la chef de la Banque centrale de Russie Elvira Nabioullina est entrée de nouveau au top-100 du magazine américain.

Hillary Clinton
© AP Photo / Charlie Neibergall
Hillary Clinton, épouse d'un ex-président américain et candidate à la Maison Blanche, vient en deuxième position sur cette liste annuelle des 100 femmes les plus puissantes du monde. Elle est suivie par la philanthrope Melinda Gates.

La présidente de la Banque centrale des Etats-Unis (Fed) Janet Yellen y occupe la 4e place.

Les dix premières positions sont occupées entre autres par la Française Christine Lagarde, directrice du Fonds monétaire international (FMI), à la 6e place, la présidente brésilienne Dilma Rousseff qui y est la 7e et l'épouse du président américain Barack Obama — Michelle (10e place).

La chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini (36e place) et la première ministre polonaise Ewa Kopacz (40e place) sont entrées pour la première fois au top-100 des femmes les plus influentes de la planète.

Une combattante du PKK à un poste de contrôle sur le mont Sinjar
© REUTERS / Asmaa Waguih

La chef de la Banque centrale de Russie Elvira Nabioullina est passée cette année de la 72e à la 71e place.

Les 100 femmes les plus puissantes du monde travaillent dans la technologie, la politique, les affaires, la finance, les médias, le monde du spectacle, dans des organisations caritatives ou sont milliardaires. Leur puissance a été déterminée par Forbes en fonction de leur argent, de leur puissance médiatique, de leur impact et de leurs sphères d'influence.

Lire aussi:

Les e-mails d'Hillary Clinton jettent la lumière sur le dossier libyen
Les Maquis: 37 femmes russes au destin exceptionnel
Erdogan espère que la France «se débarrassera au plus vite du danger Macron»
L’avocat de Trump présente au Sénat de Géorgie une première vidéo de «preuve» de fraude électorale
Tags:
femmes, Forbes, Ewa Kopacz, Michelle Obama, Dilma Rousseff, Janet Yellen, Elvira Nabioullina, Hillary Clinton, Christine Lagarde, Federica Mogherini, Angela Merkel
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook