International
URL courte
0 442
S'abonner

Selon un ancien ministre ukrainien des Revenus et des Taxes, le montant total de la dette ukrainienne dépasse les 126 milliards de dollars dont la dette publique de 42,5 milliards USD.

Chaque Ukrainien doit supporter 993 dollars de la dette extérieure du pays, a annoncé l'ancien ministre ukrainien des Revenus et des Taxes, Alexandre Klimenko sur Facebook.

"L'Etat doit notamment payer 42,5 milliards de dollars (…) Cela signifie que chaque Ukrainien, y compris chaque personne âgée ou enfant, doit payer 993 dollars aux créanciers extérieurs (…). Les banques et autres créanciers américains détiennent 80% de la dette ukrainienne, la Russie 6%, l'UE et la Chine 4% chacune. Le plus important créancier de l'Ukraine est le Fonds américain Franklin Resources qui détient une créance de 6,5 milliards de dollars", a indiqué M.Klimenko.

ЧТО ТАКОЕ ДЕФОЛТ ДЛЯ УКРАИНЫ: О ЧЕМ ВАЖНО ЗНАТЬ КАЖДОМУ УКРАИНЦУ Дефолт, реструктуризация долгов, переговоры с кредито…

Posted by Олександр Клименко on 28 Май 2015 г.

"Le problème est que notre pays doit payer près de 30 milliards de dollars ces quatre prochaines années, soit 360 dollars pour chacun de nous", a ajouté l'ancien ministre.

M.Klimenko est persuadé que l'Ukraine n'arrivera pas à rembourser sa dette et "le gouvernement le comprend fort bien".

Selon lui, en cas de défaut de paiement, l'Ukraine perdra de son attrait pour les investisseurs, ne pourra plus emprunter des fonds à l'étranger et fera face à la banqueroute de nombreuses banques et à la chute de la monnaie nationale ce qui aura des effets désastreux sur la vie des habitants du pays.

Lire aussi:

Dette: l'Ukraine au niveau du Zimbabwe et de l'Erythrée
Gaz: Merkel propose à l'UE de payer la dette ukrainienne (journal)
Ces communes privées de leurs médecins réfractaires à l’obligation vaccinale
«Le Pr Raoult est responsable de milliers de décès évitables dans les pays francophones», selon un microbiologiste belge
Tags:
Ukraine, États-Unis, Alexandre Klimenko, dette
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook