International
URL courte
21053
S'abonner

L'émergence d'une nouvelle alliance militaro-politique entre la Chine et la Russie suscite l’inquiétude de Washington.

Dans une alliance sans précédent avec la Russie, la Chine se positionne de plus en plus comme une puissance mondiale qui délimite ses zones d'intérêts en dehors de ses frontières, estime Alexeï Pouchkov, président du Comité des relations internationales de la Douma (chambre basse du parlement russe).

"Du point de vue de la politique étrangère, il n'est pas profitable, voire dangereux, pour les Etats-Unis de s'opposer à l'alliance Moscou-Pékin (…). Le tandem sino-chinois est l'échec principal de l'administration Obama", a-t-il déclaré dans une interview au journal russe Izvestia.

Les exercices militaires conjoints organisés récemment par la Chine et la Russie en Mer noire et en Méditerranée ont effectivement marqué une nouvelle étape dans la coopération militaire entre les deux pays, provoquant l'inquiétude de Washington.

En mai 2016, la Russie et la Chine poursuivront leur coopération dans le cadre de la réunion des ministres de la Défense de l'ASEAN-Plus (qui inclut huit partenaires de dialogue, dont la Russie et la Chine). Il s'agit d'exercices militaires ayant pour but l'amélioration de la sécurité maritime et la lutte contre le terrorisme en mer de Chine méridionale.

Les plans de la Chine ne s'arrêtent pas là. Selon le chef d'état-major général adjoint de l'Armée populaire chinoise Sun Jianguo, le gouvernement chinois pourrait prendre une décision sur la création d'une zone de lutte antiaérienne en mer de Chine méridionale pour faire face aux menaces. Les actions de Pékin, tout à fait conformes au droit international, auront un caractère pacifique, assure M.Sun.

Les Etats-Unis, qui critiquent le comportement de la Chine en mer de Chine méridional (au centre d'un conflit territorial entre plusieurs Etats de la région) ont déclaré que l'installation du système de défense anti-aérien pourrait aboutir à l'aggravation de la situation dans la région.

Néanmoins, il est évident que la Chine, qui est passée à un niveau inédit de développement de ses capacités militaires, constitue, en collaboration avec la Russie, un concurrent important capable d'éroder les positions stratégiques de Washington et de ses alliés.

 

Lire aussi:

La Russie, la Chine et l'Inde tiendront cinq exercices conjoints en 2015
Russie-Chine-Inde: le nouveau G3?
La Russie et la Chine disposées à défendre la sécurité sur la Toile
Malgré les avertissements, un tiers des Français prévoient de «partir» pour Noël
Tags:
coopération navale, coopération militaire, Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN), Alexeï Pouchkov, Barack Obama, Moscou, Pékin, Washington, États-Unis, Russie, Chine, Mer de Chine méridionale
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook