International
URL courte
51362
S'abonner

Moscou ne voit pas de problème grave dans l'interdiction faite au délégué permanent de la Russie auprès de l'UE Vladimir Tchijov d'accéder au Parlement européen.

Le président du Parlement européen Martin Schulz a auparavant annoncé que l'ambassadeur de Russie auprès de l'Union européenne s'était vu interdire l'accès à son Assemblée après la parution de "listes noires" de citoyens européens interdits d'entrer en Russie.

"J'estime qu'il est tout à fait possible de ne pas aller à cette Assemblée du tout, car il n'y a rien à y faire, avec ou sans restrictions (…). Tout ce qu'ils peuvent dire, toute les décisions qu'ils peuvent prendre sont prévisibles d'avance, tandis que la présence de bon sens dans leurs décisions concernant la Russie devient de plus en plus insignifiante", a déclaré le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov.

Selon lui, la conception de "listes noires" de personnes interdites de séjour en Russie constitue une "mesure de riposte légitime et adéquate" face aux "restrictions inadmissibles imposées à l'encontre de représentants russes sous des prétextes fallacieux".

Le vice-chef de la diplomatie russe a également reproché aux responsables de l'UE d'"être incapables de percevoir la réalité telle qu'elle est".

Lire aussi:

UE: pas de levée des sanctions antirusses en 2015
Sanctions: Moscou a sa "liste noire" de citoyens de l'UE
Sanctions contre la Russie: l'UE ajoute 12 personnes à sa liste noire
Cet aliment contribuerait au vieillissement des artères et à l’apparition de maladies cardiaques
Tags:
liste noire, sanctions, ministère russe des Affaires étrangères, Union européenne (UE), Parlement européen, Sergueï Riabkov, Vladimir Tchijov, Martin Schulz
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook