International
URL courte
0 652
S'abonner

La force aérienne de Syrie a attaqué des groupes djihadistes basés dans le nord-est du pays.

L'aviation syrienne a bombardé jeudi des bases militaires du groupe terroriste Etat islamique (EI) situées aux alentours de Hassaké, chef-lieu d'une province du nord-est de la Syrie. 

D'après l'agence d'information syrienne Sana, les Forces armées syriennes ont éliminé des groupes extrémistes concentrés au sud de la ville, près des villages d'El-Daoudia et d'El-Meilbiya. Selon les militaires, des engins et des armes lourdes des groupes radicaux ont été mis hors de combat.

L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) basé à Londres a annoncé plus tôt dans la journée que des combattants de l'EI étaient aux portes de Hassaké, défendue par les troupes fidèles au président syrien Bachar al-Assad et les forces kurdes. Les extrémistes ont de plus en plus souvent recours à des "camions-bombes", des véhicules bourrés de tonnes d'explosifs, dans leurs offensives.

Lire aussi:

Fabius: pas de victoire sur l'EI en Irak sans transition politique en Syrie
Ramadi aux mains de l'EI: les USA doutent de la volonté des Irakiens de se battre
«J’ai fait une bêtise mais elle n’a pas souffert»: l’ex-compagnon de la femme tuée à Alençon se livre
Alexeï Navalny interpellé à son retour en Russie
Tags:
combat, Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), Etat islamique, Hassaké, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook