International
URL courte
Crise migratoire (789)
1310
S'abonner

Trois importantes régions du nord de l’Italie ont annoncé qu'elles refuseraient d'accueillir de nouveaux migrants clandestins suite à l'arrivée d'environ 4.000 nouveaux réfugiés le week-end dernier.

Le mécanisme européen de répartition des quotas pour les demandeurs d'asile en Méditerranée proposé par la Commission européenne "est douteux", estime Orietta Moscatelli, rédactrice en chef de l'agence d'information italienne Askanews.

"L'Europe a adopté un plan d'accueil des réfugiés dans les pays européens par le biais des quotas. Mais le mécanisme de répartition des quotas est douteux et provoque des discussions même au sein de l'UE", a indiqué Mme Moscatelli à Sputnik.

Selon elle, "le problème n'a aucun rapport avec des chiffres ou des tentatives de trouver des moyens pour stopper les migrations. Le véritable problème est que la fuite en Europe est la seule solution pour des milliers de gens désespérés ayant quitté leurs pays dévastés par la famine et l'instabilité".

Trois importantes régions du nord de l’Italie — la Lombardie, la Vénétie et le Val d'Aoste — ont annoncé dimanche qu'elles refuseraient d'accueillir de nouveaux migrants clandestins suite à l'arrivée d'environ 4.000 réfugiés en Italie le week-end dernier. Luca Zaia, dirigeant de la Vénétie, a annoncé que sa région était "comme une bombe prête à exploser". "Je l'ai déjà dit: nous ne recevrons plus de migrants, et la Lombardie, la Vénétie et le Val d'Aoste en feront de même", a déclaré Giovanni Toti, président de la région de Ligurie. 

L'Italie a accueilli plus de 50.000 migrants illégaux rien que depuis le début de 2015. En 2014, le nombre total des personnes ayant débarqué dans ce pays a atteint 170.000.

Dossier:
Crise migratoire (789)

Lire aussi:

Ban Ki-moon: l'Europe a besoin de migrants
Paris: les migrants de La Chapelle évacués
«C'est n'importe quoi!»: l’exécutif dément les dates du déconfinement annoncées en direct par Hanouna
Tags:
migrants, Union européenne (UE), Italie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook