International
URL courte
1427
S'abonner

Les Etats-Unis ne disposent toujours pas de stratégie déterminée face aux djihadistes de l'Etat islamique en Irak, a reconnu le président américain Barack Obama.

Au cours d'une rencontre avec le premier ministre irakien Haïder al-Abadi en marge du sommet du G7 en Bavière, le président états-unien a déclaré que les Irakiens devaient faire preuve de ténacité dans la libération de leur pays face aux terroristes.

Il a également jugé nécessaire d'impliquer les sunnites irakiens dans la lutte contre l'Etat islamique (EI).

"Nous sommes conscients du fait qu'il y a des tribus sunnites qui sont prêtes à combattre l'EI et qui remportent déjà des victoires. Cependant, cela n'arrive pas aussi vite qu'on le voudrait", a déclaré M.Obama.

Le locataire de la Maison Blanche s'est déclaré persuadé qu'il était toujours possible de chasser l'Etat islamique des territoires irakiens. Le gouvernement de Bagdad a besoin d'un soutien de la part de l'ensemble de la communauté internationale, de plus, selon lui les pays de la coalition antiterroriste sont disposés à intensifier leur assistance à l'Irak dans la formation de ses forces armées.

En 2014, le Congrès avait critiqué le président Obama pour ses déclarations selon lesquelles Washington n'avait pas mis au point de stratégie cohérente dans la lutte contre l'Etat islamique.

Les Etats-Unis sont à la tête d'une coalition internationale de près de 60 pays qui lutte contre l'organisation Etat islamique contrôlant aujourd'hui de larges parts du territoire de la Syrie ainsi que l'ouest de l'Irak. Le groupe terroriste est soutenu par des combattants venus de l'étranger notamment d'Europe.

Fin mai, les médias occidentaux se référant à des documents récemment déclassifiés ont annoncé que le service de renseignement militaire du Pentagone prévoyait l'éventuelle expansion de l'Etat islamique au Proche-Orient dès 2012.

Lire aussi:

Dès 2012, un rapport US prédisait l'expansion de l'Etat islamique
L’Etat islamique menace les Etats-Unis de guerre nucléaire
Les opérations contre l'EI ont coûté 2,1 mds USD aux Etats-Unis
Irak: 2.300 blindés US entre les mains de l'EI
Tags:
Irak, Barack Obama, Haïder al-Abadi, Etat islamique, sommet du G7 de 2015, terrorisme, djihadisme, sunnites
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook