International
URL courte
0112
S'abonner

Le président turkmène Gourbangouly Berdymoukhamedov s'entretiendra samedi avec le secrétaire général de l'Onu Ban Ki-moon, arrivé à Achkhabad en visite officielle, annonce la diplomatie du Turkménistan.

Le président turkmène Gourbangouly Berdymoukhamedov s'entretiendra samedi avec le secrétaire général de l'Onu Ban Ki-moon, arrivé à Achkhabad en visite officielle, annonce la diplomatie du Turkménistan.

Lors de leurs entretiens, les deux parties évoqueront le développement de la coopération entre le Turkménistan et l'Onu, la consolidation de la paix et de la stabilité en Asie centrale, la protection de l'environnement, la situation en Afghanistan et la lutte contre le trafic de drogue, selon les diplomates turkmènes.

Au cours d'une réunion du gouvernement, tenue la veille de l'arrivée du secrétaire général de l'Onu, le chef de l'Etat turkmène a mis en valeur "le caractère stratégique de la coopération entre le Turkménistan et l'Onu qui est monté ces dernières années à un niveau qualitativement nouveau".

Selon le président, "ce partenariat traditionnel a permis de réaliser des projets dans différents domaines de l'ordre du jour international".

Le Turkménistan attache une importance stratégique à la coopération avec l'Onu. La pierre angulaire de la politique extérieure turkmène est son statut de neutralité permanente, soutenu unanimement par l'Assemblée générale de l'Onu en décembre 1995.

Pour Ban Ki-Moon, il s'agit d'une deuxième visite à Achkhabad. La première a eu lieu en 2010.

Lire aussi:

Sous-marins australiens: «Ce qu'il vient de se passer» pèsera sur l’avenir de l’Otan, selon Le Drian
Une voiture fonce sur une terrasse en centre-ville de Fontainebleau, plusieurs blessés
Véran confirme un possible allégement concernant le pass sanitaire
Sous-marins: Canberra et Washington réagissent au rappel des ambassadeurs français
Tags:
Turkménistan, Asie centrale, Afghanistan, Ban Ki-moon, ONU, Gourbangouly Berdymoukhammedov
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook