International
URL courte
331928
S'abonner

L'incident est survenu jeudi dernier en mer Baltique, un chasseur russe ayant survolé à 500 pieds d'altitude un groupe naval de l'Otan.

Un avion militaire russe est passé à 152 mètres d'altitude au-dessus d'un groupe de bâtiments de guerre de l'Otan en mer Baltique, a rapporté samedi la chaîne de télévision CNN, citant une source au sein des forces armées américaines.

Selon la chaîne, cet incident a eu lieu le 11 juin. Le groupe naval concerné comprenait quatre navires de l'Otan, dont le destroyer américain Jason Dunham.

"Le représentant du Pentagone a déclaré que l'USS Jason Dunham faisait partie du groupe de quatre navires qui comprenait également des bâtiments britannique, français et allemand. A un certain moment, un avion russe a survolé le pont d'un des navires à seulement 500 pieds (152 mètres) d'altitude", a indiqué CNN.

"Nous ne pensons pas cela soit une manœuvre anodine et professionnelle. Nous estimons pourtant qu'il s'agit d'un cas usuel. Néanmoins, nous étions sur le point de ressentir un certain malaise", a indiqué l'interlocuteur de la chaîne. Selon lui, "aucun des navires n'a été menacé", mais l'avion est passé "plus bas et plus près" que la distance à laquelle les Américains sont habitués.

La chaîne CNN a également fait état d'un incident survenu le 30 mai dans le ciel au-dessus de la mer Noire, quand un chasseur russe est passé à  proximité dangereuse d'un avion de reconnaissance américain. Les sources citées par la chaîne ont pourtant souligné que l'appareil américain n'avait pas eu besoin d'effectuer de manœuvre de déviation.

Lire aussi:

Mer Baltique: deux avions de transport russes escortés par des chasseurs de l'Otan
Baltique: des avions russes escortés par des chasseurs britanniques
L'aviation stratégique russe en manoeuvres dans les régions polaires et au-dessus de la mer Noire
Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Tags:
mer Baltique, incident, USS Jason Dunham, mer Noire
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook