Ecoutez Radio Sputnik
    Drapeaux des BRICS

    Moscou: les USA et l'UE s'appliquent à entraver les projets des BRICS

    © Sputnik .
    International
    URL courte
    Les sommets de l'OCS et des BRICS à Oufa (26)
    6709

    En dépit de ses déclarations sur l'importance et la nécessité de la concurrence dans tous les domaines, "l'Occident historique" n'entend pas céder son monopole sur les leviers d'influence économiques et financiers, selon un diplomate russe.

    La politique des Etats-Unis et de l'Union européenne vise à entraver l'activité des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud) et de sa Nouvelle Banque de développement, a estimé dans une interview à RIA Novosti le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov.

    "En dépit des déclarations sur l'importance et la nécessité de la concurrence dans tous les domaines, nous constatons la ferme volonté de +l'Occident historique+ de conserver son monopole des leviers d'influence économiques et financiers dans le monde", a déclaré le diplomate. 

    A l'approche du sommet des BRICS qui se déroulera début juillet à Oufa, en Bachkirie (Oural méridional), M.Riabkov a fait savoir qu'un important document économique était en préparation et définirait le développement du groupe pour les années à venir.

    "Nous nous félicitons de la bonne progression dans tous les pays du processus de ratification et d'entrée en vigueur de la Nouvelle Banque de développement et du pool de réserves monétaires du groupe", a-t-il dit. 

    Et d'ajouter que la Grèce et plusieurs autres pays, essentiellement en Asie, en Amérique latine et en Afrique, manifestaient de l'intérêt pour ces nouvelles institutions financières. 

    Le vice-ministre est persuadé que le processus de diversification et de répartition plus équitable de l'influence dans la sphère économique et financière entre les pays industrialisés et les économies émergentes, entre le Nord et le Sud, y compris avec la participation de la Russie, ira croissant.

    Dossier:
    Les sommets de l'OCS et des BRICS à Oufa (26)

    Lire aussi:

    BRICS: la Nouvelle banque de développement ouverte à la coopération
    Politicien tchèque: les BRICS plus influents que le G7
    Sommet BRICS-OCS en Russie: un coup dur pour l'hégémonie américaine
    Tags:
    BRICS, Sergueï Riabkov, Grèce, Russie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik