Ecoutez Radio Sputnik
    Pyongyang

    Corée du Nord: plus d’accès à la 3G pour les touristes

    © Sputnik . Marc Bennetts
    International
    URL courte
    1112

    Il est difficile de dire que la Corée du Nord est un pays particulièrement bienveillant envers les touristes. Désormais, les étrangers sont privés d’accès au réseau 3G.

    Les Nord-Coréens n’ont accès qu’au réseau IP national Kwangmyong (brillant) créé par le gouvernement et ouvert en 2000. Destiné à un usage intérieur, Kwangmyong n'est pas connecté à Internet pour éviter tout contact entre les utilisateurs nationaux et les sources étrangères d'information. De la sorte, les citoyens nord-coréens peuvent recevoir des informations idéologiquement correctes.

    Le contenu de Kwangmyong est soigneusement surveillé par un centre informatique. Les pages web internationales n’étaient jusqu’à présent accessibles qu’aux touristes étrangers utilisant le réseau 3G.

    Cependant, le principal fournisseur de téléphonie mobile 3G en Corée du Nord Koryolink a déclaré que le gouvernement avait interrompu l’accès privilégié des touristes au réseau 3G.

    La cause officielle de cette décision n’est pas connue. Il semblerait que l’accès ait été coupé suite à un incendie à l’Hôtel Koryo de Pyongyang. Les touristes qui ont été témoins de cet incendie ont partagé leurs photos de l’hôtel en feu sur les réseaux sociaux. Pourtant, il n’y a eu aucun compte-rendu officiel sur l’incendie dans les médias nord-coréens. Le gouvernement du pays pense que des informations de ce type ne favorisent pas la propagation d’une image positive de la Corée du Nord.

    Lire aussi:

    La Corée du Nord coupée d'internet
    La statue du Général de Gaulle jetée à bas lors des festivités après la victoire de l’Algérie à Évreux - image
    Un jeune homme tué au fusil-mitrailleur en pleine rue dans le centre de Paris – images
    Un navire UK a essayé d'empêcher l'Iran d'arraisonner le pétrolier sous pavillon UK, selon un représentant des Pasdaran
    Tags:
    incendie, tourisme, Internet, Corée du Nord
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik