International
URL courte
2551
S'abonner

Le Fonds monétaire international (FMI) a soutenu la position de Moscou à l'égard de la dette ukrainienne envers la Russie, rapporte mardi l'agence Bloomberg.

D'après une source proche du dossier citée par l'agence, le FMI a reconnu les 3 milliards de dollars d'euro-obligations vendues à la Russie comme une dette publique ukrainienne. Cependant, le statut de ces obligations doit être approuvé par le Conseil exécutif du Fonds, précise la source.

Après la reconnaissance de la dette en tant qu'obligation du gouvernement ukrainien, elle sera exclue de l'ordre du jour des négociations sur la restructuration de la dette ukrainienne avec les créanciers internationaux de Kiev.

Précédemment, le président ukrainien Piotr Porochenko a déclaré qu'il considérait le prêt russe de 3 milliards de dollars comme un "pot de vin pour que Viktor Ianoukovitch renonce à la signature de l'accord d'association avec l'Union européenne".

Par la suite, le porte-parole du président russe Dmitri Peskov a annoncé que le Kremlin "attendait des explications" de Kiev après les déclarations du dirigeant ukrainien.

Le 16 juin dernier, la ministre ukrainienne des Finances Natalia Iaresko a indiqué que Kiev reconnaissait sa dette de 3 milliards de dollars envers la Russie au même titre que toutes les autres obligations européennes, mais souhaitait une restructuration.

Lire aussi:

L’Ukraine rembourse 75M USD de dette à la Russie
Kiev impose un moratoire sur les remboursements de sa dette extérieure
La Russie refuse de restructurer la dette ukrainienne
Il vient de braquer un McDonald’s mais ne s’attendait pas à tomber sur ce genre de clients
Tags:
créanciers, obligations, dette, Fonds monétaire international (FMI), Union européenne (UE), Natalia Iaresko, Dmitri Peskov, Petro Porochenko, Ukraine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook