International
URL courte
2215
S'abonner

Un accord définitif entre la Grèce et ses créanciers internationaux concernant la dette d'Athènes, est possible, selon le président du Parlement européen, Martin Schulz.

"Nous espérons arriver à un accord avec la Grèce et nous restons optimistes pour l'avenir", a déclaré M. Schulz lors d'une conférence de presse à Bruxelles, qui précède l'ouverture d'un sommet de deux jours de l'Union européenne.

Le président du Parlement européen a également souligné le rôle du président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, dans ces négociations, qui, selon M. Schulz, "fait très bien son travail".

Commissaire européen, Pierre Moscovici espère lui aussi arriver à un accord avec Athènes dans les heures qui viennent. "Nous avons travaillé pendant 24 heures, alors la Commission européenne compte trouver un accord prochainement" a annoncé M. Moscovici.

Hier, le gouvernement grec a rejeté une contre-proposition des créanciers. Athènes a estimé que la proposition visant le secteur public grec, était inacceptable. Cette dernière concernait l'annulation des privilèges des habitants des îles et la suppression des allègements fiscaux pour l'agriculture.

Lire aussi:

Crise grecque: Athènes rejette une contre-proposition des créanciers
La mort de l'euro: la crise grecque vue par les artistes de rue
Crise grecque: les créanciers rejettent les propositions d'Athènes
Crise grecque: l'UE propose 35 milliards à Athènes
Tags:
défaut de paiement, Commission européenne, Union européenne (UE), Parlement européen, Pierre Moscovici, Martin Schulz, Grèce
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook