Ecoutez Radio Sputnik
    Defense Secretary Nominee Ashton Carter

    Ukraine: les USA surpris par la réaction russe

    © AP Photo/ Susan Walsh
    International
    URL courte
    7113158
    S'abonner

    Le comportement de la Russie dans la situation en Ukraine, perçu à Washington comme "une agression", est inattendu pour les États-Unis, a déclaré Ashton Carter, secrétaire américain à la Défense.

    "Nous n'avons pas voulu ces nouveaux défis, car ces dernières 15 années, nous avons été occupés, nous avions l'Irak et l'Afghanistan, beaucoup de choses à faire dans le monde. Et voilà que soudain nous constatons un tel comportement de la part de la Russie", a déclaré Ashton Carter, lors de son entretien avec  les agents des forces armées américaines.

    Le chef du Pentagone, qui effectue ces jours-ci une visite en Estonie, s'exprimait devant  les agents des forces armées américaines qui avaient pris part aux manœuvres de l'Otan "BALTOPS" dans la Mer Baltique. L'Otan a considéré ces manœuvres comme une réponse à "l'agression russe" en Ukraine.

    Ce thème a été au centre de nombreux entretiens  du secrétaire américain à la Défense ces derniers jours. Ainsi, lors de la conférence de presse à Tallin, il a annoncé que  les États-Unis sont censés déployer à titre préventif une brigade qui comportera des chars, des véhicules blindés et une artillerie mécanisée, soit 250 pièces d'armements lourds, dans sept pays européens. Ces armements lourds de la dimension d'un escadron ou d'un bataillon seront déployés en Bulgarie, en Estonie, en Lettonie, en Lituanie, en Pologne et en Roumanie. 

    Les États-Unis et l'UE ont blâmé Moscou à plusieurs reprises de s'être mêlé des affaires de l'Ukraine. La Russie conteste cette affirmation et juge ces imputations inacceptables. Moscou a déjà mis en évidence qu'il n'était pas partie au conflit intérieur ukrainien ni responsable du conflit au sud-est, mais qu'au contraire il souhait résoudre la crise politique et économique de manière pacifique. En même temps, Moscou ne cesse d'appeler l'Occident à influencer sur Kiev afin d'aboutir à un règlement pacifique au Donbass, où des militaires ukrainiens  mènent  des opérations militaires contre les habitants de la région.


    Lire aussi:

    Chaude ou froide, le Pentagone exclut une guerre contre la Russie
    Pays de l’Otan: les peuples ne veulent pas mener une guerre contre la Russie
    Tags:
    armes lourdes, agression russe, crise en Ukraine, Baltops 2015, OTAN, Union européenne (UE), Ashton Carter, Roumanie, Lettonie, Afghanistan, mer Baltique, Lituanie, Estonie, Bulgarie, Donbass, Pologne, Irak, Ukraine, États-Unis, Russie, exercices militaires
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik