Ecoutez Radio Sputnik
    Le président français François Hollande lors d'une conférence de presse, Paris, février 2015

    Victoire des taxis: Hollande appelle à dissoudre UberPOP

    © REUTERS / Philippe Wojazer
    International
    URL courte
    9126
    S'abonner

    Le président français a condamné les troubles survenus lors des manifestations des chauffeurs de taxi, tout en appelant à interdire l'application UberPOP.

    François Hollande a sévèrement critiqué les violences commises lors des manifestations de chauffeurs à Paris.

    "Il y a des violences qui sont inacceptables dans une démocratie, inacceptables dans un pays comme la France", a déclaré le président dans la nuit de jeudi lors d'une conférence de presse qui s'est déroulée suite à un sommet européen à Bruxelles.

    "UberPOP doit être dissous et déclaré illégal et la saisie des véhicules devra être prononcée et effectuée", a-t-il poursuivi, en précisant que la saisie ne serait possible qu'après l'autorisation par des décisions de justice.

    Précédemment, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve s'est également prononcé en faveur de la dissolution du service UberPOP. "UberPOP est un service illégal, il doit être fermé", a-t-il annoncé jeudi.

    Les comités opérationnels départementaux antifraude se réuniront lundi prochain sous l'autorité des préfets et des procureurs afin de mettre en œuvre les mesures permettant de réprimer l'exercice illégal de la profession de taxi, a fait savoir M. Cazeneuve.

    Jeudi, près de 2.800 chauffeurs de taxis ont pris part à de violentes manifestations contre l'application UberPOP, accompagnées de bagarres entre les conducteurs professionnels et privés. Plusieurs taxis ont été interpellés à Paris pour avoir jeté des bombes lacrymogènes contre des chauffeurs de VTC. Des dizaines de voitures ont été brisées et renversées par les manifestants. Des unités de police spécialisées ont du intervenir plusieurs fois dans des bagarres afin de régler la situation.

    "Ils ont entouré notre voiture et ont pris le conducteur en otage. Puis ils ont tapé sur la voiture avec des barres métalliques. C'est ça la France?? Je me sentirais plus en sécurité à Bagdad", a écrit sur son compte Twitter Courtney Love, musicienne et actrice américaine, qui se trouvait à Paris lors des manifestations.

    L'application UberPOP, élaborée par la compagnie américaine Uber, est destinée à tout particulier voulant meubler ses heures libres en devenant chauffeur avec sa voiture personnelle.

    Ce service a été mis en service moins de deux ans après l'arrivée des "VTC" (véhicules de tourisme avec chauffeurs), qui à l'époque ont provoqué l'inquiétude des chauffeurs professionnels.

    UberPOP est la forme la plus individuelle des VTC et bénéficie de l'absence de cadre juridique et réglementaire précis, à l'inverse des taxis. Moins coûteux que les taxis, mais également plus flexible et transparent, ce système a vite gagné en popularité.

    Frustrés par la réduction de leur clientèle, les chauffeurs de taxi ont dénoncé à plusieurs reprises la concurrence des "VTC", qu'ils jugent déloyale.

     

    Lire aussi:

    Les taxis parisiens déclarent la guerre à Uber
    Tags:
    taxi, manifestation, Bernard Cazeneuve, François Hollande, Californie, États-Unis, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik