International
URL courte
12750
S'abonner

Actuellement, la dette grecque dépasse 300 milliards d'euros.

La capitalisation totale du secteur bancaire en Europe a diminué de plus de 50 milliards d'euros après l'introduction, le 28 juin, de mesures de restriction par la Grèce, rapporte l'agence américaine Bloomberg.

Le gouvernement grec a suspendu l’activité des banques dans le pays jusqu'au 6 juillet. Sur le marché boursier, l'indice Stoxx 600, qui inclut les actions des banques européennes, a perdu 4,4% — il est à son plus bas depuis novembre 2011.

D'après l'agence, les titres des établissements de crédit qui ont baissé le plus, sont ceux du Portugal, de l'Espagne et de l'Italie. Ainsi, les actions de la banque portugaise Banco Comercial Portugues ont chuté de 9,1%, de la banque espagnole Banco Popular Espanol de 6,5%, et de la banque italienne Banca Monte dei Paschi de 7,2%.

Un référendum sur la nécessité de l'introduction de mesures d'austérité aura lieu le 5 juillet en Grèce. Ce sont les représentants du "big three" des créanciers composé de la Commission européenne, de la Banque centrale européenne et du Fonds monétaire international qui ont insisté sur l’organisation d’une telle initiative.

Lire aussi:

Dette grecque: sommet extraordinaire de l’UE lundi
Grèce: Tsipras demande une prorogation du programme d'aide
Grèce: fermeture des banques jusqu'au 6 juillet
Ces bonnes habitudes à prendre pour perdre du poids, selon une nutritionniste
Tags:
dette, banques, Bloomberg, Europe, Grèce
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook