International
URL courte
5503
S'abonner

Le ministre des Finances grec Yanis Varoufakis a confirmé mardi que la Grèce ne paierait pas avant la fin de la journée l'échéance de 1,5 milliard d'euros qu'elle doit au FMI.

Le ministre, attendu par les médias à l'entrée de son ministère, s'est vu demander si le paiement aurait lieu. "Non", a-t-il laconiquement répondu avant d'aller à son bureau.

Le non-paiement des 1,5 milliard d'euros au FMI, qu'Athènes devait rembourser d'ici 22H00 mardi, est un événement exceptionnel mais il était attendu depuis plusieurs jours par les créanciers et les marchés compte tenu des relations actuelles tendues entre le gouvernement grec et l'UE et le FMI. 

L'absence de remboursement par la Grèce de ses crédits au FMI le 30 juillet ne sera pas considéré comme un défaut de paiement, indique une analyse de l'agence internationale de notation S&P.

Lire aussi:

Le refus de la France de reconnaître le Spoutnik V considéré comme politique par la Russie
L’UE s’insurge auprès de l’OMC concernant la politique russe de substitution des importations
Le chef des urgences de l'hôpital Pompidou à Paris, Philippe Juvin, dans la course à la présidentielle
Quelle forme pourrait prendre une «guerre mondiale» déclenchée par les États-Unis et la Chine?
Tags:
dette grecque, Fonds monétaire international (FMI), Yanis Varoufakis, Grèce
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook