International
URL courte
Situation économique en Grèce (112)
1009
S'abonner

La zone euro, un des principaux créanciers de la Grèce, a reçu une demande officielle de nouveau programme d'aide de la part du gouvernement grec.

Cette demande de prêt d'Athènes, accompagnée de promesses de réformes fiscales et sur les retraites, a été adressée mercredi au Mécanisme européen de stabilité (MES).

"Nous avons confiance dans le fait que les Etats membres comprennent l'urgence de notre demande de prêt étant donné la fragilité de notre système bancaire, notre pénurie de liquidités disponibles, nos obligations à venir, notre accumulation d'arriérés sur le plan intérieur et notre volonté affichée d'apurer nos arriérés vis-à-vis du FMI et de la Banque de Grèce", a rapporté le ministère grec des Finances, Euclide Tsakalotos.

Néanmoins, avant d'entamer les négociations sur un nouveau prêt, la Grèce doit exposer en détail ses propositions pour un programme de réformes complet et cohérent. La Grèce propose également de mettre en œuvre un ensemble de mesures, notamment des reformes relatives à la fiscalité et aux retraites. Athènes a encore promis de renforcer et moderniser l'économie du pays.

La requête du gouvernement grec sera examinée dimanche par un groupe de travail qui réunit les directeurs du Trésor de la zone euro.

Dimanche dernier, la majorité des grecs ont voté "non" à la politique d'austérité proposée par les créanciers en échange d'une aide financière.

Dossier:
Situation économique en Grèce (112)

Lire aussi:

Сrise grecque: Washington redoute un regain d’influence russe en Europe
Banquier d’affaire: "Il est de l’intérêt de la Grèce de quitter l’euro"
Grexit: l'UE a préparé un scénario détaillé
Tags:
aide financière, réformes, prêt, Mécanisme européen de stabilité (MES), Union européenne (UE), Euclide Tsakalotos, Grèce
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik