Ecoutez Radio Sputnik
    David Cameron

    Tunis discutera de la sécurité des touristes avec David Cameron

    © AP Photo /
    International
    URL courte
    0 08
    S'abonner

    Le chef du gouvernement tunisien, Habib Essid, a déclaré qu'il allait s'entretenir par téléphone avec son homologue britannique, David Cameron, au sujet de l’annonce du ministère britannique des Affaires étrangères de déconseiller tous voyages en Tunisie à ses ressortissants.

    Le ministère britannique des Affaires étrangères a déconseillé la Tunisie à ses ressortissants pour tout voyage "non essentiel". Il a également appelé les britanniques qui sont en Tunisie à quitter le pays en raison des menaces terroristes, selon l'agence France Presse.

    Cette déclaration a été faite deux semaines après l'attentat djihadiste près de Sousse où 40 touristes, notamment britanniques, ont trouvé la mort.
    M. Essid a dit que la déclaration de M. Cameron ne resterait pas sans conséquences mais il n'a pas précisé de quelles conséquences il s'agissait. "Nous allons appeler le premier ministre britannique pour faire tout ce qui est possible pour protéger les intérêts du Royaume-Unis et des autres pays. C'est notre devoir", a-t-il déclaré.

    D'après l'agence France Presse, les agences de voyage britanniques, Thomson et First Choice, ont annulé tous les séjours en Tunisie jusqu'à la fin de la saison touristique, le 31 octobre. Actuellement, près de 3.000 touristes britanniques sont encore dans le pays ainsi que quelques centaines de britanniques qui résident constamment en Tunisie.

    L'attentat qui a eu lieu le 26 juin à Port El-Kantaoui, près de Sousse, est le plus important dans l'histoire du pays. Un étudiant tunisien a tué 40 touristes, notamment des ressortissants du Royaume-Uni. L'Etat islamique a revendiqué l'attentat, le tueur a été abattu.

    Lire aussi:

    Tunisie: l'auteur de l'attentat de Sousse travaillait comme animateur
    Attentat en Tunisie: des responsables limogés, dont le gouverneur de Sousse
    Tunisie: le président décrète l'état d'urgence
    Tunisie: les djihadistes dressent la liste des sites à attaquer
    Tags:
    attentat, tourisme, David Cameron, Tunis, Sousse, Royaume-Uni, Tunisie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik