International
URL courte
0 317
S'abonner

Moscou savait que Gerhard Schröder était espionné, et lie l'intérêt des USA pour sa personne à l'amitié unissant l'ex-chancelier allemand et Vladimir Poutine, a déclaré le porte-parole du président russe Dmitri Peskov.

"Cela fait longtemps que nous sommes au courant", a annoncé le porte-parole du président russe aux journalistes, commentant le scandale.

Selon lui, en surveillant les contacts de Gerhard Schröder, la NSA cherchait à obtenir des informations sur Vladimir Poutine, avec qui l'ex-chancelier allemand entretient une relation d'amitié.

Dimanche, le Bild a publié des informations selon lesquelles Gerhard Schröder, ainsi que son entourage, ont été espionnés par la NSA après son départ du poste de chancelier. Selon le journal, l'intérêt des Etats-Unis était provoqué par le nouveau domaine d'activité de l'ex-chancelier — en 2006 M.Schröder est devenu chef du comité des actionnaires du projet Nord Stream, dont l'actionnaire principal est le groupe russe Gazprom.

L'ex-chancelier allemand est également connu pour ses relations d'amitié avec Vladimir Poutine, a fait remarquer Bild.

 

Lire aussi:

NSA: le Brésil toujours sur écoute
La NSA écoutait Merkel sur la dette grecque
Wikileaks: la NSA a pratiqué l'espionnage industriel en France
Le Président Aoun évoque l'hypothèse d'un «missile» ou d'une «bombe» dans la double explosion à Beyrouth
Tags:
énergie, espionnage, Kremlin, Agence nationale de sécurité américaine (NSA), Gazprom, Gerhard Schröder, Dmitri Peskov, Vladimir Poutine, Berlin, Moscou, Europe, Allemagne, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook