International
URL courte
2115
S'abonner

Près de 15.000 civils ont été tués et environ 30.000 blessés lors de combats avec le groupe terroriste Etat islamique, selon une étude de l'Onu, publiée ce lundi.

Selon le "Rapport sur la protection des civils dans le conflit armé en Irak" de l'Onu, le conflit a fait "au moins 44.136 victimes civiles, dont 14.947 tuées" du 11 décembre 2014 au 30 avril 2015.

Les civils de Bagdad ont été les plus touchés. Lors des affrontements dans la capitale irakienne, 1.586 personnes ont trouvé la mort et 4.138 ont été blessées. La province d'Anbar qui est actuellement sous contrôle de l'EI, est à la deuxième place dans la liste des lieux les plus exposés aux combats.

L'Onu n'a pas fourni de données concernant le nombre de victimes parmi les djihadistes de l'EI, ni parmi l'armée irakienne.

Lundi, une opération militaire destinée à reprendre la province d'Anbar a été lancée en Irak. Il s'agit d'une opération de grande envergure visant les djihadistes de l'Etat islamique qui se sont emparés il y a deux mois de Ramadi, capitale de province, selon un représentant de l'armée.

Lire aussi:

Irak: livraison de quatre F-16 américains
Irak: la reconquête de la province d’Anbar a commencé
Irak: 45 combattants de l'EI empoisonnés par un repas
Irak: les djihadistes interdisent aux civils de quitter les zones de combat
Tags:
rapport, victimes, ONU, Etat islamique, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook