International
URL courte
8146
S'abonner

En Irak, des femmes terroristes d'une soi-disant "gestapo féminine" de l'Etat islamique ont abattu une fille qui avait dévoilé son visage à Mossoul.

Une fille qui se baladait dans la rue à Mossoul, ville irakienne sous contrôle des terroristes de l'EI, a levé un peu son voile islamique qui couvrait son visage pour bien regarder des vêtements dans une vitrine. Elle a été immédiatement abattue par des femmes terroristes de la "gestapo féminine" de l'Etat islamique.

La colère des djihadistes a été également provoquée par les vêtements de la jeune fille qui ne correspondaient pas au code vestimentaire de l'EI. Selon les règles du groupe islamiste, les femmes mariées doivent être habillées en noir, les célibataires en blanc, les divorcées en bleu et les veuves en vert.

L'Etat islamique est l'une des principales menaces pour la sécurité mondiale. Au cours des trois dernières années, les djihadistes de cette organisation se sont emparés de vastes pans de territoires en Irak et en Syrie. Dans le même temps, ils tentent d'influencer les pays d'Afrique de nord et notamment la Libye. D'après différentes estimations, l'EI contrôle près de 90.000 km², où les terroristes ont annoncé la création d'un soi-disant "califat" régi par ses propres lois. L'organisation compte de 50 à 200.000 militants.

Il n'y a pas de front uni pour lutter contre l'EI. Les armées syrienne et irakienne ainsi que des troupes kurdes et des milices libanaises et sunnites combattent contre cette organisation. La coalition internationale sous la direction des Etats-Unis se contente d'effectuer des frappes aériennes. Lors de batailles, plusieurs centaines des milliers des civils ont trouvé la mort et plusieurs millions ont fui le pays.

Lire aussi:

Exécutions de l’EI: une mise en scène dévoilée, McCain éclaboussé
L'EI force Kaboul à se réconcilier avec les Talibans
Irak: 45 combattants de l'EI empoisonnés par un repas
Obama reconnaît l'inefficacité des frappes contre l'EI
Tags:
Etat islamique, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook