International
URL courte
6261
S'abonner

D'après le chef du groupe, une réunion des membres de Pravy Sektor aura lieu la semaine prochaine à Kiev.

Dmitri Iaroch, chef du mouvement ultranationaliste Pravy Sektor (Secteur droit), estime qu'il "faut parler de la démission du président ukrainien" car pour l'instant il n’est "pas à sa place", rapporte RIA Novosti.

De même, le dirigeant de Secteur droit a annoncé que sa demande de la démission du ministre de l'Intérieur, Arsen Avakov, était toujours d’actualité.

"Nous comprenons que cela ne résoudra pas le problème (destitution d'Avakov, ndlr). Je constate que le président ukrainien ne tient pas sa place en tant que commandant en chef, ni en tant que personne qui dirige l'Etat de manière efficace. Selon moi, et je vais en parler lors d'une réunion de Pravy Sektor, il faudra parler de la destitution du président, de la dissolution de la Rada suprême et aussi de la démission du gouvernement", a déclaré M.Iaroch vendredi lors d'une intervention à la chaîne de télévision 112 Ukraïna.

Le groupe Pravy Sektor interdit en Russie, a pris part samedi 11 juillet à un échange de tirs avec les policiers de la ville de Moukatchevo (ouest de l'Ukraine).La fusillade a fait trois morts et 11 blessés parmi les policiers. Ils ont expliqué leurs actions par la lutte contre la contrebande. D'après eux, ce sont les dirigeants locaux qui sont impliqués dans l'affaire.

Lire aussi:

Pravy Sektor: Porochenko ne pourra pas fuir en cas de coup d'Etat
Fusillade à Moukatchevo: Pravy Sektor accuse les combattants de Donetsk
Plus de 1.500 militaires français se déploient dans les Alpes pour faire face à «l’affrontement majeur»
Tags:
Secteur droit, Arsen Avakov, Petro Porochenko, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook