Ecoutez Radio Sputnik
    Premier ministre britannique David Cameron

    Londres veut intensifier sa lutte contre l'Etat islamique en Syrie

    © AP Photo /
    International
    URL courte
    L'Etat islamique (2014) (1131)
    8331
    S'abonner

    Plus tôt dans la semaine, le ministère de la Défense a annoncé que des pilotes britanniques avaient pris part à des raids en Syrie.

    Le premier ministre britannique David Cameron souhaite que son pays intervienne davantage en Syrie pour combattre l’Etat islamique (EI).

    Djihadistes de Daech réfilent à Raqqa
    © AP Photo / Raqqa Media Center of the Islamic State group
    "Je veux que la Grande-Bretagne en fasse plus", a déclaré M.Cameron dans une interview accordée à la chaîne de TV américaine NBC.

    "Nous discutons en ce moment, y compris avec les partis d’opposition, de ce que nous pouvons faire de plus. Mais soyez sûrs que nous sommes déterminés à travailler avec vous pour détruire le +califat+ dans les deux pays (Syrie et Irak, ndlr)", a fait savoir le chef du gouvernement britannique.

    Il convient de rappeler qu'en 2013, David Cameron a échoué à obtenir le feu vert de la Chambre des communes pour une action militaire contre les forces fidèles au président syrien Bachar el-Assad.

    Récemment, des sources gouvernementales ont fait savoir que le premier ministre conservateur attendait la nomination d'un nouveau chef du Parti travailliste programmée pour septembre afin de solliciter un nouveau vote sur des frappes en Syrie.

    L'aviation britannique mène régulièrement des frappes visant les position de l'EI en Irak, mais a jusqu'ici limité son engagement en Syrie à des missions de surveillance et de renseignement.

    Plus tôt dans la semaine, le ministère de la Défense a annoncé que des pilotes britanniques embarqués avec les forces américaines et canadiennes avaient pris part à des raids en Syrie.

    Ces déclarations ont déclenché la colère de certains députés qui ont estimé que le gouvernement avait outrepassé ses prérogatives.

    Dossier:
    L'Etat islamique (2014) (1131)

    Lire aussi:

    Coalition anti-EI: les six F-16 belges achèvent leur mission
    Syrie: l’Etat islamique repasse à l’offensive, et reprend Kobané
    Syrie: Israël pourrait intervenir dans le conflit
    Pourquoi personne ne peut arrêter l'Etat islamique?
    Tags:
    lutte antiterroriste, coalition, frappe aérienne, aviation, terrorisme, armée, renseignement, Etat islamique, David Cameron, Bachar el-Assad, Royaume-Uni, Syrie, Irak
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik