Ecoutez Radio Sputnik
    противоракетный комплекс THAAD

    Kiev brandit le spectre de la menace nucléaire russe

    © Photo. US Missile Defense Agency
    International
    URL courte
    9348

    L'Ukraine déterminera la menace nucléaire potentielle visant le pays en fonction des changements dans les relations avec la Russie, stipule une décision du Conseil de sécurité nationale et de défense du pays (SNBO), citée par le site Actualités Nationales Ukrainiennes.

    La nouvelle menace de référence, qui implique l’adoption de mesures de protection  de l’ensemble des sites nucléaires d’Ukraine, prend désormais en considération "les changements substantiels dans la sécurité qui résultent de l'agression russe", lit-on dans la déclaration du SNBO.

    Le terme "menace de référence" (design basic threat), utilisé par l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), désigne les attributs et caractéristiques des violateurs potentiels internes et externes de la sécurité nucléaire, capables d’entreprendre des tentatives de sabotage.

    En mai dernier, le secrétaire du SNBO ukrainien Alexandre Tourtchinov a déclaré qu’une "menace nucléaire" émanait de Russie et a souligné que compte tenu de cette menace, Kiev serait "contraint de mener des consultations sur le déploiement d’un système de défense antimissile sur le territoire ukrainien".

    Ce printemps, le général de la Bundeswehr (armée allemande) Hans-Lothar Domröse a expliqué que l'Otan estimait que la Russie n’excluait pas l’utilisation d’une arme nucléaire tactique.

    Malgré l'accord iranien censé ôter toute raison d’être, d'après le président américain Barack Obama, au système de défense antimissile en Europe, l'Otan n'a pas abandonné l'idée de déployer son bouclier antimissile. L’Alliance a affirmé que ledit accord ne levait pas la menace en vertu de laquelle l'Otan créait le système ABM.


    Lire aussi:

    Le bouclier antimissile US présente des défauts graves
    Bouclier antimissile en Ukraine: l'Otan s'abstient de tout commentaire
    L'Ukraine n'exclut pas d’accueillir des éléments du bouclier antimissile US
    «Nous allons envoyer ces navires US au fond de la mer avec des armes secrètes», promet un général iranien
    Tags:
    arme nucléaire tactique, menace de référence (design basic threat), ABM, Conseil de sécurité et de défense nationale (SNBO), Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), OTAN, Bundeswehr (armée allemande), Barack Obama, Hans-Lothar Domröse, Russie, Ukraine, bouclier antimissile
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik