International
URL courte
376
S'abonner

Dans le cadre d'une enquête officielle pour pratiques anticoncurrentielles, la Commission européenne a reproché aux six studios américains et à la chaîne télévisée Sky TV, d'imposer des clauses qui obligent les diffuseurs à mettre en œuvre des filtrages géographiques.

Il s'agît de Disney, NBC Universal, Paramount Pictures, Sony, 20th Century Fox et Warner Bros et une chaîne télévisée payante Sky TV.

La Commission européenne leur reproche d'imposer des clauses pour obliger les diffuseurs à mettre en œuvre des filtrages géographiques, par exemple par adresses IP, ce qui empêche à un internaute d'accéder à leurs programmes depuis un autre pays.

Selon l'eurocomissaire Margrethe Vestager, les citoyens de l'Union européenne doivent avoir le droit de choisir les chaînes qu'ils souhaitent regarder indépendamment du pays où ils séjournent. L'enquête effectuée par l'UE a démontré qu'actuellement cela était impossible.

Lire aussi:

Corruption: 30% des Ukrainiens favorables à la peine capitale
Chine: le vice-président d’un géant du charbon soupçonné de corruption
Corruption en Ukraine: rencontrez le fonctionnaire de vos rêves grâce à Internet!
FIFA/corruption: Londres prêt à boycotter le Mondial
Tags:
pratiques anticoncurrentielles, corruption, 20th Century Fox, Paramount Pictures, Disney, Sony Pictures Entertainment, Union européenne (UE), Europe
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook