International
URL courte
261085
S'abonner

La politique de sanctions à l'égard de la Russie mène la France dans l'impasse, estime le député du parti Les Républicains Jacques Myard, l'un des parlementaires français à s'être rendu en "Crimée russe" du 22 au 25 juillet.

La Russie et la France ont beaucoup d'intérêts en commun, aussi faut-il abroger les sanctions imposées contre la Russie, a estimé le député du parti  Les républicains Jacques Myard dans une interview accordée à France 24.

Selon le député, la politique de sanctions à l'égard de la Russie ne fait que mener la France "dans l'impasse".

"Nous avons des intérêts économiques, politiques, géostratégiques et culturels avec la Russie. Il faut donc cesser les sanctions!", a indiqué le député.

"La Crimée est russe, et alors? (…) Quand vous allez en Crimée, vous allez dans un pays totalement serein, peuplé de Russes, un pays qui respecte la pluralité linguistique entre le russe, l'ukrainien et le tatar", a expliqué le député français.

La Crimée "c'est un retour, un mouvement naturel, explique-t-il. Depuis toujours la péninsule a appartenu à la Russie", a-t-l ajouté tout en indiquant faire la différence entre ce qu'il se passe en Ukraine, dans le Donbass, et en Crimée. Et qu'importe si l'État français fulmine.

"Nous ne sommes pas des députés aux ordres du gouvernement, nous sommes des députés libres", a souligné le parlementaire.

Lire aussi:

Les députés ayant visité la Crimée seront interdits d'entrée en Ukraine
La délégation française surprise par ce qu'elle découvre en Crimée
Les Français disent "oui" au séjour de parlementaires en Crimée
En Italie, le nombre de décès dus au coronavirus dépasse les 12.000
Tags:
sanctions, parlement français, Jacques Myard, Crimée
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook