Ecoutez Radio Sputnik
    les drapeaux israélien et palestinien

    Israël-Palestine: des entretiens à l'insu des USA

    © AP Photo /
    International
    URL courte
    Situation au Proche-Orient (2015) (38)
    8144

    Silvan Shalom et Saeb Erekat se sont rencontrés à l'insu des Etats-Unis, dans le but d'apaiser les tensions entre Israël et les Palestiniens sur fond de regain de violences à Jérusalem et en Cisjordanie.

    Le ministre israélien de l'Intérieur Silvan Shalom et le négociateur palestinien Saeb Erekat se sont entretenus ces derniers jours à Amman (Jordanie) sur les perspectives de reprise du processus de paix entre Israël et l'Autorité palestinienne, sans en aviser leurs collègues américains, rapporte mardi le journal israélien Haaretz.

    Selon le quotidien, la rencontre planifiée depuis mai a été organisée par l'intermédiaire d'"une personne privée" et a eu lieu jeudi dernier dans la capitale jordanienne. Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le chef de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas étaient au courant de la rencontre et n'ont exprimé aucune objection au sujet de sa tenue.

    Un certain nombre de fonctionnaires de la Jordanie et l'UE ont également pris part à l'organisation des négociations, tandis que les Etats-Unis "ont été maintenus dans l'obscurité" et n'ont reçu aucune information avant ou après la rencontre.

    Lors de la réunion, les représentants des parties ont procédé à un échange de vues sur la possibilité de reprendre le processus de paix israélo-palestinien et de "renforcer la confiance", sans toutefois communiquer sur le détail des discussions, a noté le journal.

    Selon une source palestinienne, aucune date pour une nouvelle rencontre entre les parties n'a été fixée.

    Dans le cadre du processus de paix avec Israël, actuellement en suspens, les Palestiniens souhaitent que la future frontière de leur Etat avec Israël suive la ligne d'avant la Guerre des Six jours de 1967, avec des échanges de territoires sur lesquels les deux parties seraient d'accord. Ils comptent créer leur Etat indépendant en Cisjordanie et dans la bande de Gaza avec Jérusalem-Est comme capitale. De son côté, Israël refuse de revenir aux frontières de 1967 et de partager Jérusalem, sa "capitale éternelle", avec les Palestiniens.

    Les tensions entre Israël et les Palestiniens se sont accrues la semaine dernière, suite à la mort de deux Palestiniens tués par l'armée israélienne dans deux incidents distincts mercredi et jeudi, et l'approbation de la construction de centaines de logements en Cisjordanie, mettant fin à une de gel de facto de la construction. En outre, dans la nuit de dimanche à lundi, un Palestinien est mort en tombant d'un toit alors qu'il tentait de s'enfuir lors d'une tentative d'arrestation en Cisjordanie, a annoncé lundi la police israélienne.

    Dossier:
    Situation au Proche-Orient (2015) (38)

    Lire aussi:

    Le Saint-Siège et la Palestine signent un accord, Israël est "contrarié"
    Le parlement grec pourrait reconnaître la Palestine
    Palestine: pas de négociations tant qu'Israël traite Abbas de "terroriste"
    Trump croit savoir qui a en réalité organisé les attentats du 11 septembre
    Tags:
    négociations, Saeb Erekat, Silvan Shalom, États-Unis, Cisjordanie, Jordanie, Palestine, Israël
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik