International
URL courte
2450
S'abonner

Le président tchèque Milos Zeman serait de toute évidence le seul leader d'un pays membre de l'UE à assister aux célébrations du 70ème anniversaire de la fin de la seconde guerre mondiale à Pékin.

La République tchèque ne partage pas la position de l'UE qui veut boycotter les célébrations de la fin la Seconde Guerre mondiale en Chine auxquelles assistera notamment le chef du Kremlin Vladimir Poutine.

Selon l'ex-conseiller du président tchèque Vaclav Klaus et rédacteur en chef du site Protiproud Petr Hájek, contacté par l'agence Sputnik, la décision de Milos Zeman est un geste visant à rappeler à l'UE que la République tchèque "reste un Etat souverain". Pour M.Hájek, les tentatives de boycotter les célébrations consacrées à l'anniversaire de la Victoire dans la II GM sont "purement ridicules".

Dans le même temps, l'interlocuteur de l'agence reconnaît que la visite de M.Zeman en Chine risquerait "de ne pas améliorer" les relations entre Prague et les dirigeants de l'Union européenne.

"Pourtant, je suis persuadé de la justesse de la voie choisie par Milos Zeman pour la République tchèque, qui ne doit pas faire tout ce que lui demandent Bruxelles et Washington", conclut Petr Hájek.

En mai dernier, sur fond de crise ukrainienne, la plupart des dirigeants occidentaux ont boycotté les festivités organisées à Moscou à l'occasion du 70e anniversaire de la Victoire sur l'Allemagne nazie.

L'Union soviétique et la Chine ont été les pays ayant subi les plus lourdes pertes pendant la Seconde Guerre mondiale.

Lire aussi:

Fête de la Victoire à Pékin: le Japon boudera la cérémonie
Pékin: un défilé de la Victoire international... et politisé
70 ans de la Victoire: les internautes russes "félicitent" Merkel
Il traite ses copains de «fils de porcs» dans le 93, sa mère refuse de s'excuser auprès de l'enseignant et l'insulte
Tags:
boycott, 70e anniversaire de la Victoire, Union européenne (UE), Milos Zeman, Kim Jong-un, Vladimir Poutine, République tchèque, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook