International
URL courte
9526
S'abonner

Le président ukrainien Piotr Porochenko a rappelé à Bruxelles qu'il attendait toujours de l'UE la levée des visas pour les Ukrainiens en 2016.

"C'est promis, l'Europe ouvrira ses portes à l'Ukraine", a affirmé le président ukrainien dans une interview pour l'hebdomadaire allemand "Stern". D'après M. Porochenko, le régime sans visas sera accordé l'année prochaine. Il a également ajouté que dans cinq ou six ans, Kiev devrait faire une demande d'adhésion à l'Union Européenne.

"L'Europe est devenue notre idée nationale", a-t-il souligné.

L'appel au rapprochement avec l'UE et le régime sans visas pour les touristes ukrainiens étaient très populaires lors de l'Euromaïdan, manifestations pro-européennes qui ont mené à un changement du pouvoir à Kiev.

Pourtant, l'UE n'a pas l'air pressée pour ouvrir ses frontières aux Ukrainiens. Elle explique sa position par la lenteur des réformes en Ukraine, qui éloigne la perspective d'une adhésion du pays à l'UE et d'une levée des visas pour Kiev.

Le président ukrainien demande pourtant une évaluation objective du travail de l'équipe ukrainienne. Piotr Porochenko a souligné lors d'une conférence de presse à l’issue d'un sommet Ukraine-UE que la thèse affirmant que l'Ukraine est en retard dans la mise en œuvre des réformes n'était pas objective et ne correspondait pas pleinement à la réalité.

Par ailleurs, l'ambassadeur de l'UE à Kiev Jan Tombiński a indiqué auparavant que pour cette raison précise, le régime sans visas ne serait pas accordé à l'Ukraine, comme l'espérait son président lors du sommet européen qui a eu lieu les 21 et 22 mai à Riga, capitale lettone.


Lire aussi:

Accord d'association Ukraine-UE: le parlement tchèque bloque la ratification
Journal allemand: la coopération Ukraine-UE vire à l'absurde
Accord d'association Ukraine-UE: moins de 3% des engagements remplis par Kiev
Paris: une femme heurtée par une trottinette électrique est dépouillée avant de mourir
Tags:
visas, Stern, Union européenne (UE), Jan Tombiński, Petro Porochenko, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook