Ecoutez Radio Sputnik
    Le pape François

    Hiroshima et Nagasaki: le pape appelle à renoncer à l'usage d'armes de destruction massive

    © Sputnik . Vladimir Astapkovich
    International
    URL courte
    331610

    Le Pape François a qualifié les bombardements américains des villes japonaises de Hiroshima et Nagasaki d'"horribles et répugnants".

    Le jour du 70e anniversaire des attaques nucléaires sur la ville japonaise de Nagasaki, le pape François a appelé l'humanité à renoncer pour toujours à la guerre et à tout usage d'armes de destruction massive, annonce dimanche un correspondant de RIA Novosti  à Rome.

    Face à la foule rassemblée sous un soleil de plomb place Saint-Pierre, le pape François a affirmé que les explosions de la Bombe A sur Hiroshima, le 6 août 1945, et sur Nagasaki, le 9 août suivant, constituaient un "tragique évènement suscitant encore aujourd'hui l'horreur et la répulsion".

    Il est devenu "le symbole du pouvoir démesuré de destruction de l'homme quand celui-ci fait un usage erroné des progrès de la science et des techniques", a affirmé le pape lors de sa traditionnelle prière de l'Angélus prononcée au Vatican.

    Le souverain pontife a récemment publié une encyclique sur l'environnement, intitulée "Laudato si", dans laquelle il met notamment en garde l'humanité contre sa trop grande propension à l'anthropocentrisme, au détriment de la nature.

    "L'anthropocentrisme moderne a fini par mettre la raison technique au-dessus de la réalité. La vie est en train d'être abandonnée aux circonstances conditionnées par la technique, comprise comme le principal moyen d'interpréter l'existence", écrit-il dans "Laudato si".

    Appelant à ce que l'humanité "renonce pour toujours à la guerre et bannisse les armes nucléaires et celles de destruction massive", François a insisté sur la construction nécessaire d'une "éthique de la fraternité" dans le monde.

    "Que de partout se lève une seule voix: non à la guerre et à la violence, oui au dialogue et à la paix!", s'est exclamé le pape.

    "Avec la guerre, on perd toujours, la seule façon de gagner une guerre, c'est de ne pas la faire", a-t-il souligné.

    Le 9 août 1945, à 11H02, l'explosion de la Bombe A détruisit 80% des bâtiments de Nagasaki, tuant quelque 74.000 personnes. Trois jours plus tôt, une première bombe atomique avait fait 140.000 morts à Hiroshima. Ces deux bombardements américains allaient précipiter la capitulation du Japon le 15 août 1945 et la fin de la Guerre du Pacifique.

    Lire aussi:

    La guerre froide avait commencé à Hiroshima
    Destins brisés d'Hiroshima: 70 ans après, les victimes racontent
    Hiroshima, Nagasaki: le petit-fils de Truman soutient son grand-père
    Tags:
    armes nucléaires, Pape François, Rome, Vatican
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik