Ecoutez Radio Sputnik
    le camp militaro-patriotique ukrainien Azovets

    6 ans, entraînés à la guerre dans des bataillons ukrainiens

    © Photo. VK
    International
    URL courte
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)
    49429

    Des membres du bataillon volontaire ukrainien Azov, connu pour son admiration du régime nazi, ont appris aux enfants de six ans et plus à utiliser une arme à feu dans un camp près de Kiev, rapporte le Daily Mail, photos à l'appui.

    Des membres du bataillon volontaire ukrainien Azov, connu pour son admiration du régime nazi, ont appris aux enfants de six ans et plus à utiliser une arme à feu dans un camp près de Kiev, rapporte le Daily Mail, photos à l'appui.

    Le camp porte le nom d'Azovets, par analogie avec le bataillon Azov, dont les militants sont instructeurs pour enfants. Le camp se positionne comme militaro-patriotique.

    Les photos, publiées par le Daily Mail représentent des enfants assemblant des armes, les rechargeant de balles et tirant à la mitraillette, ou encore suivre des instructions sur le terrain. Même les filles y prennent part, précise le quotidien.

    Le chef du camp est le commandant du bataillon Azov, Andrey Beletski.

    Le bataillon Azov est une unité paramilitaire spéciale formée de volontaires ukrainiens intégrée à la garde nationale ukrainienne. Il est placé sous le commandement du ministère ukrainien de l'Intérieur, et intégré aux "forces de défense" par l'Etat-major du pays.

    En juin dernier, le Pentagone a interdit de financer tout programme de formation pour le bataillon volontaire ukrainien Azov. Il a fallu plus d'un an au congrès américain pour voir que ce groupe représentait un ensemble de nazis arborant les symboles des troupes SS.

    La goutte qui a fait déborder le vase a été le drapeau américain hissé par les soldats d'Azov dans le village de Chirokino, ce qui a visiblement mis en colère les superviseurs des Etats-Unis.

    Récemment, une vague d'indignation s'est propagée en Pologne suite aux actions d'un militant d'Azov ayant outragé les habitants en publiant des photos avec des signes fascistes faites à Majdanek, un ancien camp de concentration nazi. Il semblerait que cet endroit où furent exterminés des milliers de Polonais est devenu un site de divertissement populaire pour les Ukrainiens de tendance néonazie.

    Dossier:
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)

    Lire aussi:

    Les Ukrainiens néonazis, nouvelle menace pour la Pologne?
    Chef du bataillon Azov au Parlement européen: "soutien ouvert au fascisme"
    L'armée ukrainienne va enrôler des ratons laveurs
    Tags:
    armements, nazis, camp Azovets, bataillon Azov, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik