Ecoutez Radio Sputnik
    Djihadistes de l'Etat islamique

    Irak: l’EI a mené une attaque chimique contre les Kurdes

    © AFP 2017 Tauseef Mustafa
    International
    URL courte
    L'Etat islamique (2014) (1131)
    52299429

    Washington affirme que les djihadistes de l'EI ont recouru à l'ypérite contre les combattants kurdes.

    Les Etats-Unis estiment que les djihadistes de l'organisation terroriste Etat islamique (EI) ont recouru à l'ypérite lors d'une attaque contre les combattants kurdes en Irak, annonce vendredi le quotidien The Wall Street Journal se référant à un représentant haut placé de l'administration américaine.

    Auparavant, le journal allemand Bild, se référant à un rapport secret de la Bundeswehr, a annoncé que les djihadistes de l'EI avaient recouru à l'arme chimique contre les combattants kurdes lors de combats près de la ville de Makhmour, faisant 50 blessés.

    "Nous disposons d’informations authentiques confirmant l'utilisation de l'ypérite lors de cette attaque", a indiqué l'interlocuteur du journal américain.

    Selon lui, les djihadistes auraient pu se procurer de l'ypérite en Syrie, où se trouvent des réserves de ce gaz de combat connu sous le nom de gaz moutarde. Le gaz pourrait également provenir d’Irak. Les services de renseignement américains mènent actuellement l’enquête.

    En juillet, l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) a annoncé que la majeure partie des armes chimiques syriennes, dont la destruction a été décidée par la communauté internationale, avait été éliminée. Selon l'OIAC, sur les 1.328 tonnes de substances toxiques déclarées par la Syrie, il ne restait que 16 tonnes à détruire.

    Dossier:
    L'Etat islamique (2014) (1131)

    Lire aussi:

    Naissance de l’EI: un ex-chef du renseignement US accuse les Etats-Unis
    Irak: mort de djihadistes allemands et français de l'EI
    EI: les chrétiens utilisés comme "boucliers humains"

    Lire aussi:

    Le gaz moutarde, héritage malheureux de la Première guerre mondiale
    Toujours pas d’enquête sur l’utilisation d’armes chimiques par Daech, Moscou préoccupé
    Al-Nosra et Daech déploient des armes chimiques dans des quartiers résidentiels en Syrie
    Tags:
    armes chimiques, djihadisme, OIAC, Etat islamique, Irak
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik